Blancmange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blancmange est un groupe new wave/synthpop britannique, actif entre 1980 et 1986, composé de Neil Arthur (chant) et Stephen Luscombe (claviers).

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1979 par deux étudiants en arts, Blancmange sort son premier EP, Irene & Mavis en 1980. La même année, ils sont présents sur la fameuse compilation Some Bizarre Album aux côtés de grands noms du genre, tels que Soft Cell ou encore Depeche Mode.

Le groupe commencera réellement à percer deux ans plus tard, avec la sortie des singles I've seen the word et Feel me, mais aussi et surtout Living on the Ceiling (en) en octobre 1982 et qui restera comme leur titre le plus connu et celui ayant obtenu le plus de succès.

Les trois singles sont extraits de leur premier album sorti au même instant, Happy families. Si la majorité des titres se réclament de la mouvance synthpop, on devine déjà leurs influences orientales très prononcées qui deviendront leur marque de fabrique, surtout dans le titre Living on the ceiling dont le clip est tourné en Égypte. On note également la présence sur cet album du titre instrumental Sad day, présent sur la compilation Some Bizarre Album en 1980.

Le quatrième et dernier single extrait de l'album est une ballade sortie en février 1983 : Waves.

Un autre grand succès arrivera en mai 1983 avec Blind vision, dont le vidéo-clip mettra en lumière le véritable blancmange : un dessert de couleur rose. C'est ensuite That's love that it is qui ira trouver le chemin des charts britanniques en novembre 1983. À cette occasion, Neil Arthur avait renoncé à son imposante chevelure brune et bouclée en se rasant la tête pour les besoins du clip !

Ces deux derniers singles sont extraits du deuxième album, Mange tout, dévoilé au mois de mai 1984. Il demeurera le seul album du groupe à avoir véritablement marché, et fut accompagné d'un troisième single, leur dernier grand tube : Don't tell me, en avril 1984. Le clip était tourné en Espagne et comportait, en guise de clin d'œil, une scène où l'on pouvait apercevoir des affiches pour un concert de Depeche Mode.

À ce stade de leur carrière, Blancmange est à son apogée. Le choix d'imposer des sonorités exotiques (le plus souvent d'origine indienne) avait permis au groupe de se démarquer de tous les autres. Des musiciens prestigieux tels que le percussionniste Pandit Dinesh ou le guitariste David Rhodes (qui avait travaillé avec Peter Gabriel) sont également à mettre dans les qualités du groupe. En 1984, leur influence est telle qu'ils furent approchés par Vince Clarke (après la dissolution de Yazoo, et peu avant la création de Erasure), Ian Marsh (Human League, puis Heaven 17) déclara dans une interview que Blancmange était son groupe favori du moment, et le groupe Thompson Twins enregistra un titre avec le percussionniste indien de Blancmange, The gap.

Si le groupe était facilement reconnaissable sur le plan sonore, il l'était également sur le plan visuel : Neil Arthur était un personnage de très grande taille avec une imposante chevelure brune et bouclée, tranchant avec son complice Stephen Luscombe, petit blond aux cheveux courts. Notons également la grande diversité des titres sur chaque album : entre deux tubes de synthpop britannique saupoudrés ou non de sonorités indiennes, on trouve souvent des morceaux moins accessibles, instrumentaux ou expérimentaux.

Malheureusement, la suite fut moins idyllique. Une grande tournée eut lieu dans toute l'Europe, tandis que sortait en juillet 1984 un quatrième et dernier single extrait de cet album. Il s'agissait d'une étonnante et très réussie reprise du dernier succès d'Abba, The day before you came, sorti en octobre 1982. La reprise de Blancmange se classa dix places au-dessus de l'originale et comportait des chœurs d'Agnetha Fältskog, la chanteuse blonde du fameux groupe suédois.

En 1985, la mouvance synthpop s'effrite et Blancmange commettra la lourde erreur d'offrir un album aux racines plus synthétiques… à une période où cette mode venait à disparaître.

Le premier single de ce nouvel opus apparaîtra en septembre 1985 : What's your problem sera leur dernière apparition dans le Top 50 britannique. Le morceau suivant, Lose your love, passera quasiment inaperçu malgré un clip original où le groupe détruit une maison dans son intégralité. Ce sera le single qui connaîtra les ventes les plus faibles et le classement le plus bas.

Le troisième (et dernier) album de Blancmange, Believe you me (le titre commençant par la lettre B et se terminant par la lettre E, comme le nom du groupe), sera un échec en cette fin d'année 1985. On note néanmoins la présence de Paul Webb, bassiste de Talk Talk, sur le titre 22339. Le guitariste David Rhodes ira d'ailleurs rejoindre les rangs de Talk Talk au même moment.

Une dernière tentative vit le jour au printemps 1986 : I can see it sera un nouvel échec, faute de promotion suffisante et en l'absence de clip vidéo. Le titre fut d'ailleurs modifié pour plus de simplicité : il est appelé Why don't they leave things alone sur l'album.

Après ce nouvel échec, le groupe se sépare. Neil Arthur tente une carrière solo en 1994, sans succès. Stephen Luscombe se consacrera à la musique indienne. Le groupe se reforme en 2008, les trois albums sont ré-édités avec de nombreux bonus, et un nouvel album intitulé Blanc Burn est annoncé début mars 2011 au Royaume-Uni sur le label Proper Records. On peut affirmer que le groupe Blancmange, même dans son pays d'origine, demeure sans aucun doute l'un des groupes les plus injustement oubliés de l'histoire de la synthpop, et ce, malgré leur important succès à l'époque.


Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts UK[1] Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts
1982 Happy Families 30 38 semaines 09/10/1982 - 25/06/1983
1984 Mange Tout 8 17 semaines 26/05/1984 - 15/09/1984
1985 Believe You Me 54 2 semaines 26/10/1985 - 02/11/1985
2011 Blanc Burn 163 - -
2015 Semi-Detached - - -

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts Album
1982 I've seen the word 65 2 semaines 17/04/1982 - 24/04/1982 Happy families
1982 Feel me 46 5 semaines 31/07/1982 - 28/08/1982 Happy families
1982 Living on the Ceiling (en) 7 14 semaines 30/10/1982 - 29/01/1983 Happy families
1983 Waves 19 9 semaines 19/02/1983 - 16/04/1983 Happy families
1983 Blind vision 10 8 semaines 07/05/1983 - 25/06/1983 Mange tout
1983 That's love that it is 33 8 semaines 26/11/1983 - 14/01/1984 Mange tout
1984 Don't tell me 8 10 semaines 14/04/1984 - 16/06/1984 Mange tout
1984 The day before you came 22 8 semaines 21/07/1984 - 08/09/1984 Mange tout
1985 What's your problem 40 5 semaines 07/09/1985 - 05/10/1985 Believe you me
1985 Lose your love 77 2 semaines 09/11/1985 - 16/11/1985 Believe you me
1986 I can see it 71 3 semaines 03/05/1986 - 17/05/1986 Believe you me
2011 Drive me - - - Blanc burn

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, London, 19th,‎ 2006, 62 p. (ISBN 1-904994-10-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]