Blaise Sonnery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blaise Sonnery
Image illustrative de l'article Blaise Sonnery
Blaise Sonnery au Tour de l'Ain 2009
Informations
Nom Blaise Sonnery
Date de naissance 21 mars 1985 (29 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme
Équipe amateur
2005
2006
2010
2011
2013
2014
CR4C Roanne
Chambéry CF
Creusot Cyclisme
VC Caladois
VC Caladois
Bourg-en-Bresse Ain
Équipe professionnelle
08.2005-12.2005

08.2006-12.2006

2007-2009
2012
AG2R Prévoyance
(stagiaire)
AG2R Prévoyance
(stagiaire)
AG2R La Mondiale
Bridgestone Anchor

Blaise Sonnery né le 21 mars 1985 à L'Arbresle, est un coureur cycliste français. Ancien professionnel, il est membre de l'équipe AG2R La Mondiale entre 2007 et 2009 et de la formation continentale japonaise Bridgestone Anchor en 2012. Il court actuellement au sein du Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blaise Sonnery a été formé par l'ACTP (Alliance Cycliste Tarare Popey) de cadet à juniors, au CR4C Roanne, et enfin au sein du Chambéry CF considéré comme la réserve de la formation AG2R Prévoyance.

Au cours de la première partie de sa carrière chez les amateurs, il s'adjuge notamment le titre de champion du Lyonnais juniors, le Grand Prix du Cru Fleuri, le Tour des Pays de Savoie, la Transversale de l'Ain ainsi qu'une étape de la Ronde de l'Isard. Il monte aussi sur la troisième marche du podium lors des championnats de France espoirs en 2006. Il est sélectionné à plusieurs reprises en équipe de France notamment en 2003 et 2006[1],[2].

Ses bonnes prestations lui permettent de devenir stagiaire en 2005 et 2006 chez AG2R Prévoyance puis d'intégrer l'équipe au début de l'année 2007 en tant que coureur professionnel[1],[3]. Il ne parvient pas à glaner le moindre succès lors de son passage dans cette formation mais signe cependant quelques places d'honneur et se classe, notamment, 15e de Paris-Corrèze en 2008 et 8e du Tour du Doubs l'année suivante. Il participe également à deux éditions du Tour d'Italie.

Non conservé par ses dirigeants fin 2009[4], il retourne chez les amateurs et évolue dans les rangs du Creusot Cyclisme en 2010[5] et ceux du Vélo Club Caladois en 2011[6]. Il effectue deux bonnes campagnes sur la route et remporte plusieurs épreuves comme le Circuit de l'Étang, le Tour du Beaujolais[7] ou encore les Bosses du Haut-Drac[8].

L'équipe continentale japonaise Bridgestone Anchor[9] lui offre une nouvelle chance chez les professionnels en 2012. Sa saison est cependant gâchée par des soucis de santé et des chutes qui se soldent notamment par une fracture de la clavicule lors du Tour du Qatar. Même s'il termine huitième du Tour du Japon, il engrange peu de résultats positifs et son contrat n'est pas renouvelé par ses directeurs sportifs en fin d'année[10].

Blaise Sonnery décide donc de s'engager de nouveau avec le VC Caladois afin de pouvoir continuer à assouvir sa passion pour la petite reine en 2013. Il gagne une seconde fois le Tour du Beaujolais[11] ainsi que le Tour du Périgord[12](manche de coupe de France de DN2)[13] sous les couleurs des amateurs de la région Rhône-Alpes.

En 2014, il signe en faveur du club de Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme[14]. Il remporte au premier semestre le Grand Prix de Bohas et le championnat régional de Rhône-Alpes.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2003
    • Champion du Lyonnais juniors
    • Prix de Peyzieux sur Saone
    • 2e Prix de Tarare
    • 3e Tour des communautés des Pays d’Olliergues et d’Arlanc
  • 2004
    • Grand Prix du Cru Fleuri
    • 3e Classique Ain Jura
  • 2005
  • 2006
  • 2010
    • Circuit de l'Étang, à Saint-Sernin-du-Bois
    • 3e Classic Désertines-Huriel
  • 2011
    • Tour du Beaujolais
      • Classement général
      • 1re étape
    • Les Bosses du Haut-Drac
    • 2e du Week End du Champsaur
    • 2e Grand Prix de Saint Savin
    • 2e Tour Loire Pilat
  • 2013
    • Tour du Beaujolais
    • Tour du Périgord
      • Classement général
      • 1re étape
    • 2e Prix Serra Delorme à Liergues
  • 2014
    • Grand Prix de Bohas

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les news de vendredi », sur eurosport.fr,‎ 22 septembre 2006 (consulté le 25 octobre 2013)
  2. « Blaise Sonnery », sur payet31benji12,‎ 02 juillet 2007 (consulté le 25 octobre 2007)
  3. « Blaise Sonnery passe professionnel chez AG2R Prévoyance », sur cyclisme.ag2rlamondiale.fr,‎ 21 septembre 2006 (consulté le 10 octobre 2013)
  4. « Blaise Sonnery : « Je n’ai pas su saisir ma chance » », sur cyclismag.com,‎ 19 octobre 2009 (consulté le 10 octobre 2013)
  5. « lejsl.com: Blaise Sonnery signe au Creusot », sur creusot-cyclisme.net,‎ 04 janvier 2010 (consulté le 10 octobre 2013)
  6. « Blaise Sonnery au VC Caladois », sur directvelo.com,‎ 18 septembre 2010 (consulté le 19 octobre 2011)
  7. « Cyclisme : Tour du Beaujolais. Le doublé des Caladois à domicile », sur leprogres.fr,‎ 20 mai 2011 (consulté le 25 octobre 2013)
  8. « Les Bosses du Haut-Drac : Classement », sur directvelo.com,‎ 30 juillet 2011 (consulté le 25 octobre 2013)
  9. « Blaise Sonnery repasse pro chez Bridgestone-Anchor », sur directvelo.com,‎ 14 octobre 2011 (consulté le 20 octobre 2011)
  10. « Blaise Sonnery : « Une année frustrante » », sur Directvélo.com,‎ 3 décembre 2012 (consulté le 24 septembre 2013)
  11. « Tour du beaujolais : Sonnery au rendez-vous », sur lepatriote.fr,‎ 23 mai 2013 (consulté le 10 octobre 2013)
  12. « les ex-pros au métier », sur sudouest.fr,‎ 30 avril 2013 (consulté le 10 octobre 2013)
  13. « Villefranche-sur-Saône. Le Caladois Blaise Sonnery remporte la 2e manche de DN2 en Périgord », sur leprogres.fr,‎ 30 avril 2013 (consulté le 25 octobre 2013)
  14. « Six arrivées à Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme », sur directvelo.com,‎ 25 octobre 2013 (consulté le 25 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :