Blackburn Baffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Blackburn Baffin Su-27 silhouette.svg
Blackburn Baffin RAF 1934-p013894-B-Baffin.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Blackburn Aeroplane and Motor Co. Ltd.
Rôle Bombardier-torpilleur
Premier vol 30 septembre 1932
Mise en service 1934
Nombre construits 97
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Armstrong Siddeley Tiger
Nombre 1
Type 14 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 565 ch
Dimensions
Envergure 13,86 m
Longueur 11,66 m
Hauteur 4,09 m
Masses
Maximale 3 452 kg
Performances
Vitesse maximale 219 km/h
Plafond utile : 1 980 m
maximum : 4 570 m
Rayon d'action 725 km
Rapport poids/puissance 6,11 kg/ch
Armement
Interne 2 mitrailleuses
Externe 1 torpille de 750 kg

Le Blackburn B-5 Baffin, bombardier torpilleur biplan, était un développement du Ripon, la modification principale étant le remplacement du Napier Lion, moteur en ligne refroidi par eau, par le Bristol Pegasus I.MS, moteur en étoile de 545 ch (406 kW).

Le Baffin a été conçu par le major F A Bumpus pour répondre à une demande de la Fleet Air Arm pour un biplace biplan classique mono-soute de construction mixte métal/bois avec revêtement en tissu. Il avait des ailes en flèche, décalées, de même longueur, la partie inférieure avec une mouette inversée pour le passage de la torpille tout en conservant un train d'atterrissage court. L'armement composé d'une mitrailleuse Vickers (7,7 mm) fixe tirant vers l'avant et une Lewis (7,7 mm) montée libre à l’arrière du cockpit, plus une bombe de 2 000 lb (910 kg), ou une torpille Mk VIII ou Mk IX Mc de 1576 lb (716 kg), ou trois bombes de 530 lb (240 kg) ou six bombes de 250 lb (110 kg).

Développement[modifier | modifier le code]

Au début des années 1930 les escadrons bombardiers torpilleur de la Fleet Air Arm étaient équipés du Ripon Blackburn. Bien que le Ripon fût entré en service en 1930, il était propulsé par le déjà ancien moteur Napier Lion refroidi par eau, et on s'est rendu compte que le remplacement du Lion par un moteur moderne en étoile, refroidi par air, permettrait d'augmenter la charge utile et de simplifier la maintenance. En 1932, Blackburn a décidé de construire deux prototypes Ripons avec moteur en étoile, l'un propulsé par un Armstrong Siddeley Tiger et le second par un Bristol Pegasus, comme projet privé (c'est-à-dire sans un ordre du ministère de l'Air)[1],[2]. Le prototype à moteur Pegasus effectué son premier vol le 30 septembre 1932, et après les tests a été choisi de préférence à celui motorisé par le Tiger comme un remplaçant à court terme du Ripon. Les premières commandes ont été de 26 nouveaux appareils et 38 mises à niveau de cellules Ripon, en commençant la production en 1933. En plus, 26 transformations de Ripon en Baffin ont été commandées en 1935 en raison des problèmes de fiabilité des moteurs Armstrong Siddeley Tiger Sharks équipant les Blackburn Shark, et dans le désir d'augmenter la force de la Fleet Air Arm[3],[1]. Trois nouveaux Baffins de production équipés du moteur Pegasus II.M3 de 580 ch (430 kW) ont été homologués Baffin T8A[4].

Service[modifier | modifier le code]

Les deux prototypes et 33 Baffin de production ont été livrés à Gosport pour entraînement à la pratique d'appontage et de torpillage, au premier escadron rééquipé du Baffin : l'escadron no 812, en janvier 1934. Ils ont pris la mer avec l'escadron 810e escadron sur le HMS Courageous, le 811 sur le Furious, le 812 sur les Glorious et Eagle et le 820 sur le Courageous.

En outre, 14 ont été envoyés à Malte pour servir sur des portes avions en Méditerranée. Le Baffin servit à peine deux ans avant d'être remplacé par les Shark et Fairey Swordfish, le 812e escadron continuant à voler sur Baffin jusqu'en décembre 1936. Tous les appareils britanniques semblent avoir été retirés du service avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

En 1937, la Nouvelle-Zélande a acquis 29 Baffins du Royaume-Uni pour équiper les escadrons de la Territorial Air Force (réserve) escadrons d'Auckland, Wellington et Christchurch. Vingt-quatre étaient opérationnels au déclenchement de la guerre, 16 à Wellington et huit à Christchurch. Au déclenchement de la guerre, ces avions ont été utilisés pour les formations. Avec la réalisation de la menace sur les navires de surface, les Baffin de la RNZAF ont été remis dans l'active en mars 1940 sous le nom Territorial Air Force, rebaptisé 1 GR Squadron (en) en 1941, quand la moitié de la force a été transférée au 3 GR Escadron (en). Les Baffins ont été remplacés par des Lockheed Hudson avant le déclenchement de la guerre avec le Japon les derniers Baffins ont été démantelé à Rongotai en 1941

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Aéronefs comparables

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mason 1994, p. 239.
  2. Jackson 1968, p. 349–350.
  3. Jackson 1968, p. 350–352.
  4. Mason 1994, p. 240.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. J. Jackson, Blackburn Aircraft since 1909, Londres, Putnam,‎ 1968 (ISBN 0-370-00053-6).
  • (en) Francis Mason, The British bomber since 1914, Londres, Putnam,‎ avril 1994, 416 p. (ISBN 978-0-851-77861-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]