Black Uhuru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Black Uhuru

Description de cette image, également commentée ci-après

Black Uhuru et Michael Rose le 6 mars 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Jamaïque Kingston, Jamaïque
Genre musical Reggae
Années actives 1974-
Labels Taxi
Mango
Island
Composition du groupe
Membres Derrick « Duckie » Simpson
Anciens membres Michael Rose
Sandra « Puma » Jones
Junior Reid
Don Carlos
Rudolph « Garth » Dennis

Black Uhuru est un groupe de reggae jamaïcain formé en 1972, initialement sous le nom Uhuru (liberté en swahili). Ils ont eu leur période de plus grand succès dans les années 1980, gagnant un Grammy Award pour leur album Anthem en 1985.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1972 à Kingston par Euvin « Don Carlos » Spencer, Rudolph « Garth » Dennis et Derrick « Duckie » Simpson. Ils enregistrent deux titres sous le nom The Sound Of Freedom, Folk Song et Going To Zion, puis Euvin et Rudolph quittent prématurément le groupe, l'un pour entamer une carrière solo et l'autre pour aller chanter dans le groupe The Wailing Souls. Arrivent alors Michael Rose, Errol Nelson (futur membre des Jays) et le fameux duo Sly Dunbar et Robbie Shakespeare. Le groupe, sous le nom (provisoire) de Black Sounds Uhro, enregistre alors Love Crisis (1977), le réel point de départ de leur carrière.

Mais leur notoriété arrivera réellement lors du recrutement de Sandra « Puma » Jones qui vient remplacer Errol pour épauler Michael aux harmonies. Fort du recrutement de la belle américaine, le groupe enregistre en 1980 deux albums : Black Uhuru et Sinsemilia (avec Stevie Wonder au piano sur No Loafing), deux albums forts de chansons très roots, d'harmonies magnifiques et de thèmes militants et profondément rasta. Toujours en 1980, ils enregistrent au moins deux titres (Rentman et Wood For My Fire) pour le label DEB de Dennis Brown.

Black Uhuru furent les premiers à enregistrer pour le label créé par Sly & Robbie, Taxi Records.

En 1981, L'album Red arrive dans les bacs, il est souvent considéré comme leur meilleur album studio.

Leur titre What is life est grandement diffusé dans un épisode de la série Miami Vice (saison 4 épisode N°4 (les génies qui venaient du froid).

Black Uhuru enchaine les tournées internationales – notamment avec les Clash, ou, plus étonnant, les Rolling Stones ou encore Police –, et décroche le premier Grammy Award jamais décerné à une formation reggae. Mais au sommet de la renommée du groupe, Michael quitte la formation pour vivre sa vie et s'occuper de sa ferme. Il continuera malgré tout une carrière solo.

Black Uhuru connaîtra alors une carrière chaotique. Duckie Simpson recrute le jeune chanteur Junior Reid issu du quartier de Waterhouse tout comme Michael Rose dont il partage le style vocal dit « à la Waterhouse ». La formation avec Junior Reid comme chanteur principal dure le temps de deux albums, Brutal (1986) et Positive (1987), suivis chacun de leur déclinaison dub (Brutal Dub et Positive Dub). Atteinte d'un cancer, Puma Jones quitte le groupe après l'album Brutal et décède en 1990. Sur l'album Positive, elle est remplacée par Olafunke. Suite au départ de Junior Reid en 1989, le groupe se désintègre.

Don Carlos, Garth et Duckie, les fondateurs originels du groupe, reforment alors Black Uhuru, mais malgré une série d'albums dont Now, Iron Storm et Mystical Truth, la magie a disparu, peut-être en raison de la vague digitale des années 1980 qui dénature le Roots Rock Reggae... En 1995, le groupe se sépare à nouveau. Les trois acolytes iront même jusqu'à se déchirer devant les tribunaux pour savoir qui aura le droit à l'utilisation du nom de Black Uhuru — deux groupes évoluant même sous ce nom pendant un temps —, procès gagné par Duckie Simpson, seul membre initial à avoir connu toutes les configurations successives du groupe.

Black Uhuru reprend son activité avec Andrew Bees et Jenifah Nyah et sort deux albums studio relativement bien accueillis, Unification (1998), produit par King Jammy (producteur du premier album de Black Uhuru vingt ans plus tôt), puis Dynasty (2001). Le groupe ne surprend plus en studio et mise sur le live pour contenter son public. En février 2004, Duckie Simpson annonce le départ de Andrew Bees et le retour de Michael Rose, à l'initiative du chanteur Beres Hammond. Parallèlement, le nom d'Erykah Badu a circulé pour reprendre le rôle désormais fameux depuis Puma Jones de voix féminine de Black Uhuru, mais sans suite apparemment. En dépit de plusieurs tournées sous le nom de Black Uhuru feat. Michael Rose, cette nouvelle configuration n'a pour l'instant pas été très active sur le plan discographique (seul un single produit par Beres Hammond, Dollars, est sorti en 2005).

Discographie[modifier | modifier le code]

Duckie Simpson, Errol Nelson et Michael Rose[modifier | modifier le code]

  • 1977 - Love Crisis
  • 1981 - Black Sounds of Freedom (Greensleeves - Réédition de Love Crisis)

Derrick «Duckie» Simpson, Michael Rose, Sandra « Puma » Jones[modifier | modifier le code]

  • 1979 - Showcase
  • 1980 - Black Uhuru (Virgin - Réédition de showcase, avec en supplément le titre Shine Eye Gal)
  • 1980 - Sinsemilla (Island Records)
  • 1981 - Red (Island Records)
  • 1982 - Chill Out (Island Records)
  • 1983 - Guess Who's Coming To Dinner (réédition de Black Uhuru)
  • 1983 - Anthem (Island Records)

Derrick Simpson, Delroy «Junior» Reid, Sandra « Puma » Jones[modifier | modifier le code]

  • 1986 - Brutal (RAS Records)
  • 1987 - Brutal Dub (RAS Records)
  • 1987 - Positive (RAS Records - Puma Jones remplacée par Olafunke)
  • 1987 - The Positive Dub (RAS Records)

Derrick «Duckie» Simpson, Garth Dennis et Don Carlos[modifier | modifier le code]

  • 1990 - Now
  • 1991 - Iron Storm
  • 1993 - Mystical truth
  • 1994 - Strongg

Derrick «Duckie» Simpson, Jenifah Nyah, Andrew Bees[modifier | modifier le code]

  • 1998 - Unification (Five Star General)
  • 2001 - Dynasty

Albums Dubs et Lives[modifier | modifier le code]

  • 1982 - Uhuru in Dub
  • 1982 - Tear It Up - Live (album et video)
  • 1983 - The Dub Factor
  • 1986 - Brutal Dub
  • 1987 - The Positive Dub
  • 1988 - Live, Babylon One way
  • 1988 - Live In New York City
  • 1990 - Now Dub
  • 1990 - Love Dub (réédition d'Uhuru In Dub)
  • 1992 - Iron Storm Dub
  • 1993 - Mystical Truth Dub
  • 1994 - Strongg Dubb
  • 2000 - Live 1984
  • 2001 - In Dub
  • 2001 – Dubbin'It Live (été 2001, au Paléo Festival)
  • 2006 - Live In London
  • 2008 - Chicago 84 (à l'Aragon Ballroom)
  • 200X - Greatest hits Live with Sly & Robbie

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1985 - Reggae Greats (Island)
  • 1991 - 20 Greatest Hits (Sonic Sounds)
  • 1994 - Liberation - The Island Anthology - Double Cd (Island)
  • 2000 - Universal Masters Collection (Universal)
  • 2004 - This Is Crucial Reggae (RAS Records)
  • 2007 - Party In Session : The Black Uhuru Collection - Double Cd (Spectrum)
  • 2012 - Guess Who's Coming To Dinner - The Best Of (Island)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Folk Song/Version - sous le nom de Uhuru The Sounds Of Freedom
  • Slow Coach/Stage Coach Rock - chanteur principal : Garth Dennis
  • No No No/Version [Taxi DSR 7218/7219]
  • Aquarius/Version (Revolutionaries) [Taxi DSR 8408] - Black Uhuru & The Tamlins
  • Artibella/Version [Taxi DSR 2475] - Michael Rose en solo
  • Sun is Shining/Version [Hit Bound 3207] ou [Taxi DSR 3207]
  • Rent Man (Black Uhuru & Jah Thomas)/Rent Board [Deb 034]
  • Wood for my Fire/Version [Deb]
  • Wood for my Fire/Rent Man [Deb] - 12" single
  • I Love King Selassie/His Imperial Majesty [Greensleeves 888]
  • Shine Eye Gal/Version [Taxi RRS 1112]
  • Abortion/Version [Taxi DSR 8178]
  • 1979 - Guess who's coming to dinner/Version [Taxi DSR 9437] ou [D Roy]
  • General penitentiary/Version [Taxi DSR 8868]
  • Sinsemilla [Island WIP 6226] - 12" single
  • 1982 - Darkness-Dubness/Dub of Eglington [Island WIP 6787] - 10" single
  • Right Stuff/Version [Taxi DSR 6184/6185]
  • Eye market/Version (Sly & Robbie & The Taxi Gang) [Taxi DSR 6343/6344]
  • 1982 - Mondays-Killer Tuesdays/Right Stuff (discomix) [6815]
  • 1983 - What is Life/Solidarity-Party Next Door [Island ISP 150] - 12" single
  • 1983 - Party Next Door/Version [Taxi DSR 1567/1568]
  • 1984/1985 - Fit You Haffe Fit/Fitness (instrumental) [Taxi DSR 5347]
  • 1985 - Conviction or a Fine/Version (Sly & Robbie & The Gang) [Taxi DSR 7078/7079]
  • Great Train Robbery/Version (Sly & Robbie & The Gang) [Taxi]
  • Conquer the Tanker/Version [Taxi]
  • 1987 - Conquer the Tanker/Reggae With you remix : vocal-dub-instrumental [Ras Records]
  • 2001 - It a go Red
  • 2004 - Dollars/Version