Black Panthers (Israël)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mouvement israélien des Black Panthers (en hébreu: הפנתרים השחורים, HaPanterim HaSh'horim) est un mouvement de protestation sociale contre le traitement des Juifs mizrahim (orientaux), fondé par Saadia Marciano et d'autres figures de la deuxième génération des olim, comme le militant Reuven Abergel, originaires de pays musulmans, sur le modèle du groupe afro-américain des Black Panthers.

On les surnomme parfois les Panthères Noires Israéliennes pour les distinguer du groupe afro-américain.

Le mouvement débuta en 1971 à Mosrara, dans le voisinage de Jérusalem, en réaction à la discrimination conduite par les autorités israéliennes contre les Juifs Mizrahi, et cela malgré le fait qu'ils fussent présents dès la création de l'état. Cette discrimination était perceptible au travers de l'attitude différente de l'Establishment ashkénaze vis-à-vis des olim originaires d'Union soviétique. Les fondateurs du mouvement protestaient contre « l'ignorance pour les problèmes sociaux profonds de la part de l’establishment », et se proposaient de lutter pour un futur différent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]