Black Legion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Black Legion ou Légion noire est un groupe formé dans la mouvance du Ku Klux Klan et actif dans le centre ouest des États-Unis dans les années 1930.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'organisation fut fondée par un certain William Shepard, dans l'Ohio[1]. Selon les estimations, le nombre total des membres du groupe s'élevait à 20 000 ou 30 000 hommes, la majorité étant basée à Détroit, Michigan, bien que la Légion ait aussi été très active dans l'Ohio, et que l'un de ses dirigeants auto-proclamé, Virgil "Bert" Effinger, ait vécu et travaillé à Lima, dans l'Ohio. Un communiqué d' Associated Press, datant du 31 mai 1936, décrit l'organisation comme

« un ensemble plus ou moins organisé de bandes armées, adeptes des opérations nocturnes, actives dans plusieurs états du centre des États-Unis; elles n'obéissent à aucune autorité centrale, ne suivent aucun plan commun sinon celui d'imposer par le fouet et le feu les idées que leurs chefs se font personnellement de ce qu'est l'Amérique. »

Le meurtre de Charles Poole, kidnappé puis assassiné dans le sud-ouest de Detroit, poussa les autorités à arrêter, juger et condamner un groupe de douze hommes, mettant ainsi fin au règne de la Black Legion.

Black Legion est également le nom d'un film de 1937, avec Humphrey Bogart, proposant une version romancée du groupe.

Les membres portaient des uniformes noirs avec un insigne représentant une tête de mort et des tibias croisés. Ils seraient responsables de nombreux meurtres commis sur de prétendus communistes ou socialistes, notamment le père de Malcom X, Earl Little.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Article sur le site Nat Turner

Liens externes[modifier | modifier le code]