Black Friday (shopping)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendredi noir.

Aux États-Unis, le Black Friday désigne le lendemain du repas de Thanksgiving, qui marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année.

L’origine du terme « black » provient du phénomène à Philadelphie, où l'on attribuait la couleur noire pour décrire les nombreux piétons et voitures dans les rues le lendemain du Thanksgiving[1],[2].

Plus tard, une autre explication fut donnée, faisant référence à une opération comptable plus ou moins anecdotique. En effet, on relate qu'à une époque où la comptabilité était tenue à la main, les comptes étaient écrits en rouge, car déficitaires, toute l’année jusqu’à ce fameux vendredi. Les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient de sortir « du rouge », faisant passer les comptes en positif, ce qui permettait de les écrire à l’encre noire, d'où le terme de vendredi noir[3],[4].

Commercialement parlant, pour assurer le plus grand profit possible, l’habitude fut prise de proposer des soldes conséquentes pour lancer la saison des achats.

Cette tradition a pris une tournure plus tragique dans un magasin Walmart de Long Island, dans l'État de New York, en 2008. Un employé qui venait d'ouvrir les portes pour laisser entrer une foule impatiente a été écrasé par les acheteurs qui se ruaient sur les produits. L'homme, âgé de 34 ans, est mort de ses blessures. Au moins quatre personnes, dont une femme enceinte, ont été hospitalisées après cet incident. D'autres employés du magasin ont également été blessés alors qu'ils tentaient de venir en aide à leur collègue[5].

Dans la province du Québec, au Canada, un anglicisme direct est utilisé : « Vendredi Noir », malgré le contexte historique amené par ce terme. Certains magasins vont employer le terme « Vendredi Fou »[6].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]