Black Friday (1945)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

61° 28′ N 5° 39′ E / 61.467, 5.65 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendredi noir.
Le Z33 sous le feu de l'aviation alliée le 9 février 1945.

Le 9 février 1945, une force aérienne alliée composée essentiellement d'avions Bristol Beaufighter a subi de lourdes pertes au cours d'une attaque ratée sur destroyer allemand Z33 et ses navires d'escorte. L'opération a été, a posteriori, surnommée « Black Friday » (« vendredi noir ») par les équipages survivants alliés.

Les navires allemands avaient trouvé refuge dans le fjord Førde, en Norvège, où ils tenaient une solide position défensive obligeant les avions alliés à attaquer sous la menace directe d'armes anti-aériennes. Les Beaufighter et leur escorte de North American P-51 Mustang ont également été surpris par douze chasseurs Focke-Wulf Fw 190 allemands de l'escadron Jagdgeschwader 5 de la Luftwaffe. Lors de l'attaque des Alliés, deux des navires allemands ont été endommagé pour la perte de sept Beaufighters abattu par des canons antiaériens. Deux autres Beaufighter et un Mustang ont été abattus par les Fw 190. Quatre ou cinq chasseurs allemands ont été abattus par les avions alliés, dont un piloté par l'as Rudi Linz.

La décision d'attaquer le Z33 et son escorte, plutôt qu'un groupe de navires marchands à proximité était conforme aux ordres de Coastal Command de l'Amirauté britannique. Les lourdes pertes subies lors du raid amena dans les opérations ultérieures la préférence d'une attaque sur des navires de commerce à la place des destroyers et petits navires de guerre. En outre, un autre escadron de P-51 Mustang a été utilisé pour protéger des chasseurs allemands les aéronefs alliés opérant près de la Norvège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :