Black Angels (Crumb)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black Angels.

Black Angels (Édition Peters, New york, no.66304, copyright 1971) (traduction : Anges noirs) est une œuvre pour ''quatuor à cordes électrique'' composée par George Crumb en 1970. L'oeuvre a été composé dans une période d'un an et est daté du «vendredi le 13 mars 1970 (in tempore belli)» tel que noté dans la partition. Crumb s'intéresse beaucoup à la numérologie et a structuré la pièce de façon numérique autour des nombres 13 et 7. La pièce est intéressante par son instrumentation non conventionnelle qui demande des instruments à cordes électroniques, des harmonicas de verres et deux gongs suspendus.

Le nom complet de cette œuvre est Black Angels (Thirteen Images from the Dark Land) (13 images de la Terre Obscure). Cette œuvre a été le sujet du Baccalauréat Littéraire Spécialité Musique lors de l'épreuve écrite de culture et de technique musicales de juin 2008.

Cette œuvre pour quatuor à cordes électrifié a été composée en 1970 pendant la guerre du Viêt Nam. Elle a une durée d'environ 25 minutes.

Construction et numérologie[modifier | modifier le code]

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Chaque instrumentiste doit également jouer de divers instruments au cours du morceau. Certains des équipements requis demandent une préparation spéciale, comme les verres de cristal, qui doivent être accordés avec le niveau de l'eau.

Violon 1

  • maraca
  • 7 verres en cristal
  • Baguette en verre de 6
  • 2 dés à coudre en métal
  • un plectre (trombone en métal)

Violon 2

  • gong suspendu de 15 et maillet
  • archet de contrebasse (pour utiliser sur le gong suspendu
  • 7 verres en cristal
  • Baguette en verre de 6
  • 2 dés à coudre en métal
  • un plectre (trombone en métal)

Alto

  • 6 verres en cristal
  • Baguette en verre de 6
  • 2 dés à coudre en métal
  • un plectre (trombone en métal)

Violoncelle

  • maraca
  • Gong suspendu de 24, et maillet dur et doux
  • Archet de contrebasse
Programme
Partie Titre Numérologie
I. Departure 1. THRENODY I: Night of the Electric Insects 13 fois 7 et 7 fois 13
2. Sounds of Bones and Flutes 7 dans 13
3. Lost Bells 13 sur 7
4. Devil-music 7 et 13
5. Danse Macabre 13 fois 7
II. Absence 6. Pavana Lachrymae 13 sur 13
7. THRENODY II: BLACK ANGELS! 7 fois 7 et 13 fois 13
8. Sarabanda de la Muerte Oscura 13 sur 13
9. Lost Bells (Echo) 7 fois 13
III. Return 10. God-music 13 et 7
11. Ancient Voices 7 sur 13
12. Ancient Voices (echo) 13 en 7
13. THRENODY III: Night of the Electric Insects 7 fois 13 et 13 fois 7

Plantation sur scène[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

« Ode funèbre composée aux pires heures de la guerre du Viêt Nam, le quatuor à cordes Black Angels s'étire en lambeaux sonores déchiquetés, calcinés, comme la terre ravagée par le napalm » - Gilles Macassar.

« Le symbolisme des nombres a une place fondamentale dans cette œuvre. Par exemple, traditionnellement le chiffre 7 est un nombre divin souvent associé à la création et le chiffre 13 est associé au Diable et à la Mort » - Christophe Adam, dans L'éducation musicale n° 413.

Références[modifier | modifier le code]