Bjorn Basson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bjorn Basson

Description de l'image  Bjorn Basson (cropped).jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Bjorn Alberic Basson
Naissance 11 février 1987 (27 ans)
à King William's Town (Afrique du Sud)
Taille 1,85 m (6 1)
Position ailier, arrière
Carrière en junior
Période Équipe  
2005-2006 Border Bulldogs
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2008-2010
2008-2010
2011-
2011-
Griquas
Cheetahs
Blue Bulls
Bulls
56 (235)[1]
09 0(30)[1]
15 0(65)[1]
46 0(100)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2010- Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 11 (15)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 25 novembre 2013.

Bjorn Alberic Basson, né le 11 février 1987 à King William's Town, est un joueur de rugby à XV sud-africain qui évolue au sein de l’effectif des Bulls dans le Super 15 et en équipe d'Afrique du Sud au poste d’ailier et occasionnellement d'arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé dans la province de Border, Bjorn Basson est recruté par les Griquas avec qui il débute en Vodacom Cup en le 22 février 2008 contre son ancienne équipe des Border Bulldogs[2]. Il reste quatre saisons avec les Griquas jusqu'à fin 2010 où il se révèle être un redoutable finisseur. En 2010, il bat le record d’essais inscrits en une saison en Currie Cup (21), détenu jusqu’alors conjointement par Carel du Plessis (1986) et Colin Lloyd (2006) avec 19 réalisations, performance qui lui vaut d’être élu joueur de la Currie Cup cette année-là[3]. En 2009 et 2010, il est recruté par les Cheetahs pour disputer le Super 14 où il ne joue que neuf matchs mais inscrit six essais en deux éditions.

Engagé par les Bulls en 2011, il se révèle lors de la saison de Super 15 qu’il dispute comme titulaire, et inscrit neuf essais. Sélectionné en équipe d’Afrique du Sud A — les Emerging Springboks — avec laquelle il remporte la Coupe des nations 2008 de l'IRB en Roumanie, il fait ses débuts internationaux en juin 2010 contre le pays de Galles au Millennium Stadium de Cardiff. En novembre 2010, lors de la tournée de l’Afrique du Sud en Europe, après un test-match face à l’Irlande, il subit un contrôle antidopage positif à un stimulant, la méthylhexanamine (MHA), placé sur la liste des substances interdites de l’Agence mondiale antidopage (AMA) en même temps que son coéquipier Chiliboy Ralepelle[4]. Les deux joueurs se disent alors innocents, mais ils sont suspendus provisoirement et renvoyés en Afrique du Sud. Les échantillons B ayant révélé une positivité identique[5], les deux joueurs passent devant un tribunal spécial de la fédération sud-africaine (SARU) en janvier 2011 qui les innocente, en estimant que les joueurs n’avaient pas conscience d’avoir pris une substance interdite qui se trouvait en fait dans un complément alimentaire qu’ils avaient ingéré lors de l’échauffement précédant le match contre l’Irlande[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

  • Recordman du nombre d’essais inscrit lors d’une saison de Currie Cup (21 en 2010)

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Basson Bjorn Alberic », sur www.itsrugby.fr (consulté le 25 novembre 2013)
  2. (en) « Bjorn Basson », sur www.thebulls.co.za, Bulls (consulté le 14 octobre 2012)
  3. (en) Brad Morgan, « Steenkamp: SA rugby player of the year », sur www.southafrica.info, BrandSouthAfrica,‎ 2 novembre 2010 (consulté le 10 juillet 2010)
  4. (en) Brad Morgan, « Springboks duo fails drugs test », sur www.espnscrum.com, ESPN,‎ 15 novembre 2010 (consulté le 10 juillet 2010)
  5. (en) « Springboks duo fails drugs test », sur www.espnscrum.com, ESPN,‎ 13 décembre 2010 (consulté le 10 juillet 2010)
  6. (en) « Ralepelle and Basson cleared of doping », sur www.espnscrum.com, ESPN,‎ 28 janvier 2011 (consulté le 10 juillet 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]