Bixad (Satu Mare)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bixad.
Bixad
Blason de Bixad
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Satu Mare
Maire
Mandat
Ioan Tătar PD-L
2008-2012
Code postal 447 055
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 7 486 hab. (2007)
Densité 119 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 07″ N 23° 23′ 30″ E / 47.918713, 23.391602 ()47° 55′ 07″ Nord 23° 23′ 30″ Est / 47.918713, 23.391602 ()  
Altitude 177 m
Superficie 6 286 ha = 62,86 km2
Divers
Fondation 1478
Localisation
Localisation de Bixad dans le județ de Mare
Localisation de Bixad dans le județ de Mare

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Bixad

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Bixad

Bixad (Bikszád en hongrois) est une commune roumaine du județ de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bixad est située dans le nord-est du județ, au pied des Monts Oaș, à la frontière avec l'Ukraine, à 5 km au nord-ouest de Negrești-Oaș et à 49 km au nord-est de Satu Mare, le chef-lieu du județ. La commune appartient à la micro-région du pays Oaș qui regroupe dix communes autour de Negrești-Oaș.

La municipalité est composée des trois villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Bixad (2 777), siège de la commune ;
  • Boinești (1 706) ;
  • Trip (3 061).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village de Bixad date de 1478.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Jusqu'au début du XVIIIe siècle, le village était construit plus dans les montagnes (lieu-dit aujourd'hui Piatra Bixadului), mais à la suite de glissements de terrain, il a été abandonné et reconstruit plus bas, à son emplacement actuel

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Bixad intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

Au début du XXe siècle, avec l'ouverture de la ligne de chemin de fer vers Satu Mare, Bixad devient une station thermale renommée qui garde de nos jours quelques vestiges de cette époque, bien que la station soit maintenant fermée[2].

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa communauté juive est pratiquement exterminée par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Bixad compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Ioan Tătar (PD-L) a été élu maire de la commune[3].

Élections municipales de 2008[4]
Parti Nombre de conseillers
Parti démocrate-libéral (PD-L) 4
Parti social-démocrate (PSD) 4
Parti national libéral (PNL) 2
Parti écologiste roumain 2
Parti national paysan chrétien démocrate 2
Parti de la Grande Roumanie 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[5] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 2 880 Roumains (85,06 %), 241 Allemands (7,12 %),192 Hongrois (5,67 %) et 43 Slovaques (1,27 %)[1].

En 1930, on dénombrait 3 484 Roumains (86,75 %), 339 Juifs (8,44 %),127 Hongrois (3,16 %), 40 Slovaques (1,00 %) et 11 Tsiganes (0,27 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 5 134 Roumains (91,30 %) côtoyaient 294 Hongrois (5,23 %), 67 Tsiganes (1,19 %), 61 Slovaques (1,08 %) et 55 Juifs (0,98 %)[1].

En 2002, la commune comptait 7 377 Roumains (97,79 %), 83 Tsiganes (1,10 %), 40 Hongrois (0,53 %) et 39 Slovaques (0,52 %)[5]. On comptait à cette date 2 625 ménages et 2 470 logements[6].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
2 694 2 910 3 214 3 386 3 467 4 016 4 654 5 623 6 539
1977 1992 2002 2007 - - - - -
6 820 7 810 7 544 7 486[7] - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage, l'exploitation des forêts et la transformation du bois.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Bixad est reliée par la route régionale DJ109L à Negrești-Oaș et par la DJ109K à Orașu Nou et Satu Mare au sud-ouest et à Călinești-Oaș à l'ouest.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Bixad est le terminus de la ligne des chemins de fer roumains ((Căile Ferate Române) Satu Mare-Bixad qui la relie ainsi à Negrești-Oaș.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte du județ de Satu Mare

Notes et références[modifier | modifier le code]