Vipère heurtante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bitis arietans)
Aller à : navigation, rechercher

Bitis arietans

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bitis arietans

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille Viperinae
Genre Bitis

Nom binominal

Bitis arietans
(Merrem, 1820)

Synonymes

  • Vipera arietans Merrem, 1820
  • Cobra lachesis Laurenti, 1768
  • Cobra clotho Laurenti, 1768
  • Bitis lachesis somalica Parker, 1949

Bitis arietans, la Vipère heurtante, est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre en Afrique et en Arabie[1] :

Description[modifier | modifier le code]

Bitis arietans
Bitis arietans

Bitis arietans mesure en moyenne un mètre de longueur totale pour un maximum de 190 cm[2].

Venin[modifier | modifier le code]

Son venin est cytotoxique[3]. Une vipère peut injecter de 180 à 750 mg de venin dont la dose létale médiane hypodermique est de 4,4 à 7,7 mg/kg[4].

Elle n'attaque que lorsqu'elle se sent menacée. De plus, elle prévient généralement de son intention de se défendre par des sifflements et des mouvements brusques de la tête.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (24 janvier 2014)[5] :

  • Bitis arietans arietans (Merrem, 1820)
  • Bitis arietans somalica Parker, 1949

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Merrem, 1820 : Versuch eines Systems der Amphibien I (Tentamen Systematis Amphibiorum). J. C. Krieger, Marburg, p. 1-191 (texte intégral).
  • Parker, 1949 : The snakes of Somaliland and the Sokotra islands. Zoologische Verhandelingen, vol. 6, p. 1-115 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Mallow, Ludwig & Nilson, 2003 : True Vipers: Natural History and Toxinology of Old World Vipers. Krieger Publishing Company, Malabar, Florida, p. 1-359.
  3. Widgerow, Ritz & Song, 1994 : Load cycling closure of fasciotomies following puff adder bite. European Journal of Plastic Surgery, vol. 17, p. 40-42.
  4. Brown, 1973 : Toxicology and Pharmacology of Venoms from Poisonous Snakes. Springfield, Illinois, p. 1-184.
  5. Reptarium Reptile Database, consulté le 24 janvier 2014