Bistrița (Siret)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 29′ 28″ N 26° 59′ 13″ E / 46.4911, 26.9869 ()

Pour la rivière de même nom en Transylvanie, voir : Bistrița

la Bistrița
La haute-Bistrița à proximité du col de Prislop dans les CarpatesLa Bistrița en Roumanie.
La haute-Bistrița à proximité du col de Prislop dans les Carpates
Raul Bistrita (Siret).png
La Bistrița en Roumanie.
Caractéristiques
Longueur 290 km
Bassin 6 974 km2
Bassin collecteur le Danube
Débit moyen 66 m3/s
Cours
Confluence le Siret
Géographie
Pays traversés Roumanie Roumanie

La Bistrița est une rivière de Moldavie, en Roumanie, sous-affluent du Danube par le Siret.

Géographie[modifier | modifier le code]

la Bistrița à Vatra Dornei

La Bistrița (Bistritz en allemand) prend sa source près du Mont Ineu dans les Monts Rodnei, à 1 649 m d'altitude, dans les Carpates orientales intérieures, dans le județ de Maramureș.

Après avoir coulé vers le nord, elle s'oriente au sud-est et sert de limite avec le județ de Bistrița-Năsăud. Elle pénètre ensuite dans le județ de Suceava, arrose Vatra Dornei et coule vers le nord-est avant de reprendre son cours vers le sud-est.

Elle entre alors dans le județ de Neamț, traverse le lac Izvorul Muntelui, les villes de Bicaz, Piatra Neamț, Roznov, pénètre dans le județ de Bacău, arrose Buhuși et Bacău avant de se jeter dans le Siret à 134 m d'altitude.

Le cours supérieur de la rivière (en amont de Vatra Dornei) est connu sous le nom de Bistrița Auire (Bistrița dorée en français, Goldener Bistritz en allemand).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les principaux affluents de la Bistrița sont :

sur la rive gauche

  • le Cracău

sur la rive droite

  • la Dorna qui rejoint la Bistrița à Vatra Dornei (source près du mont Pietrosul, dans les Monts Călimani) ;
  • la Neagra Șarului, venant elle aussi des Monts Călimani ;
  • la Neagra Broșteni ;
  • la Bistricioara ;
  • la Bicaz, qui prend sa source dans les Monts Gurghiu, dans le județ de Harghita.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Plusieurs barrages et retenues ont été construits tout au long du cours de la rivière. Le plus important est le barrage de Bicaz construit dans les années cinquante.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]