Bismarck du Plessis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie).

Bismarck du Plessis

Photo en pied de Bismarck du Plessis
Fiche d'identité
Nom complet Bismarck Wilhelm du Plessis
Naissance 22 mai 1984
à Bethlehem (Afrique du Sud)
Taille 1,89 m (6 2)
Position talonneur
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2005-
2005-
Natal Sharks
Sharks
036 (50)[1]
100 (65)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2007- Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 052 (40)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 14 septembre 2013.

Bismarck Wilhelm du Plessis, né le 22 mai 1984 à Bethlehem, est un joueur de rugby à XV sud-africain. Il évolue au poste de talonneur. Ce talonneur a fait partie de l'équipe d'Afrique du Sud de rugby à XV qui a remporté la Coupe du monde de rugby à XV 2007. Il est le frère du pilier international sud-africain Jannie du Plessis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune frère du pilier Jannie du Plessis, Bismarck fait ses débuts en 2003 en Vodacom Cup avec la province des Free State Cheetahs et en Super 12, avec la franchise des Sharks (la franchise des Central Cheetahs n'existe pas encore à l'époque dans le Super 12. En 2005, il rejoint la province des Natal Sharks en Currie Cup. Avec les Natal Sharks, il remportera 2 Currie Cup en 2008 et 2010 et sera finaliste du Super 14 en 2007 avec les Sharks.

Bismarck du Plessis dispute son premier test match contre l'Australie lors du Tri-nations 2007, le 7 juillet 2007. Sur 9 matchs disputés avec les Springboks, il n'est qu'une fois titulaire contre la Nouvelle-Zélande le 14 juillet 2007 car étant souvent la doublure du capitaine, John Smit. Quelques mois après ses débuts internationaux, il remporte la Coupe du monde de rugby 2007 avec l'équipe d'Afrique du Sud. Bien que non-retenu originellement dans la sélection sud-africaine, il bénéficie du forfait de Pierre Spies, troisième ligne centre qui ne sera pas remplacé poste pour poste. Son frère aîné Jannie du Plessis, aussi vainqueur de la Coupe du monde, n'est pas non plus dans le squad originel de Jake White, et est appelé à la suite du forfait de Brendon Botha. S'il dispute 5 matchs du tournoi, il n'est cependant jamais titulaire, barré par John Smit.

Ce n'est qu'en 2008, quand John Smit se blesse qu'il devient titulaire en sélection lors du Tri nations. Ses prestations convaincantes au poste de talonneur poussent John Smit à occuper le poste de pilier droit. Lors de ce Tri nations, il écope d'une suspension de trois semaines pour un geste dangereux sur le néo-zélandais Adam Thompson. En 2009, il remporte le Tri nations.

En 2011, il est retenu pour disputer la Coupe du monde de rugby 2011.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « du Plessis Bismarck », sur www.itsrugby.fr (consulté le 23 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :