Bisenzio (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 46′ 23″ N 11° 05′ 52″ E / 43.7731, 11.0978 ()

Bisenzio
Illustration
Caractéristiques
Longueur 47 km
Bassin ?
Bassin collecteur l'Arno
Débit moyen 15 m3/s
Cours
Source Apennin tosco-émilien Cantagallo (Province de Prato)
Confluence l'Arno
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Italie Italie
Régions traversées Flag of Tuscany.svg Toscane
Principales villes Prato

le Bisenzio est une rivière de la Toscane septentrionale en Italie, affluent de droite du fleuve Arno.

Géographie[modifier | modifier le code]

Son cours est long de 47 km, dont 10 km dans la commune de Cantagallo, 6 km dans celle de Vernio, 8 km à Vaiano, 9 km dans Prato, 8 km à Campi Bisenzio et 6 km dans celle de Signa, où il rejoint l'Arno.

Le Bisenzio naît dans la commune de Cantagallo sans que soit exactement définie l’origine de ses sources. Selon l’étymologie de son nom (bis - entius, c’est-à-dire double courant), le fleuve naîtrai de deux cours d’eau : soit de l’union du Rio di Ceppeta et du Fosso di Trogola, dans la localité de Mulino della Sega, soit (vus sa dimension et son débit) son origine serait 3 km plus haut où s’unissent le Fosso di Trogola et le Fosso delle Barbe.

Le fleuve descend jusqu’à Mercatale di Vernio (Vernio), où il reçoit le Rio Fiumenta, puis se dirige vers Prato en formant le Val Bisenzio et traversant des sites habités et d’antiques établissements textiles du XIX et XX siècle. La digue de la localité de Santa Lucia dirigeait les eaux vers les industries textiles de la cité par le canal Gorone et d’autres cinq petits canaux, aujourd’hui couverts dans leur tracé urbain.

Après Prato, le Bisenzio, entre dans la commune de Campi Bisenzio où il reçoit les eaux du torrent Marinella, du torrent Marina puis du Fosso Macinante avant de se jeter dans l’Arno près de Signa.

Qualité des eaux[modifier | modifier le code]

Sur ses premiers kilomètres le fleuves à un régime typiquement torrentiel avec des eaux claires et limpides, adéquates pour les salmonidés. Arrivé près de Prato, la pente du lit du fleuve diminue et grâce aux implantations de dépuration, les eaux ne sont plus extrêmement polluées par rapport aux années précédentes.

Crues[modifier | modifier le code]

À cause de son régime torrentiel, le Bisenzio a depuis toujours provoqué crues et inondations, principalement sur son parcours en plaine :

Après la crue de 1630, Galileo Galilei, consulté, se déclara défavorable au redressement du cours préconisant plutôt un curetage du lit du fleuve.

Au XXe siècle, trois inondations notoires ont eu des effets désastreux : à Campi Bisenzio en 1926 et 1991 et les inondations de Florence du 4 novembre 1966 qui firent des dégâts considérables sur divers sites et œuvres artistiques historiques.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]