Bisbee (Arizona)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bisbee.
Bisbee
Vue générale de Bisbee
Vue générale de Bisbee
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Arizona Arizona
Comté Cochise
Maire Adriana Zavala Badal
Code ZIP 85603
Code FIPS 04-06260
Démographie
Population 5 575 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 31° 26′ 34″ N 109° 55′ 16″ O / 31.44278, -109.9211131° 26′ 34″ Nord 109° 55′ 16″ Ouest / 31.44278, -109.92111  
Altitude 1 688 m
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Divers
Fondation 1880
Localisation
Carte du comté de Cochise
Carte du comté de Cochise

Géolocalisation sur la carte : Arizona

Voir sur la carte administrative d'Arizona
City locator 14.svg
Bisbee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Bisbee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Bisbee
Liens
Site web http://www.cityofbisbee.com/

Bisbee est une ville des États-Unis, siège du comté de Cochise, en Arizona.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1875, un prospecteur du nom de Hugh Jones[1] visita la région, à la recherche de gisements d'argent, mais ne trouva que du minerai de cuivre, qui intéressa deux ans plus tard un éclaireur de la cavalerie américaine, John Dunn, mais un autre prospecteur, George Warren profita de son absence pour raisons militaires, puis perdit sa concession au jeu. Dès 1878, le minerai était si riche qu'il était expédié à Benson pour prendre le train à destination de la Pennsylvanie[1].

La ville a été appelée en l'honneur du juge de San Francisco DeWitt Bisbee, qui apporta son appui financier à la mine de cuivre adjacente. Sa population est très vite montée en flèche pour atteindre 9 019 habitants, sans compter une constellation de banlieues du nom de Warren, Lowell, et San Jose, dont certaines avaient été fondées sur le site de leurs propres mines.

La petite agglomération située en plein désert de l'Arizona atteint un pic de 35 000 habitants[1].

La société minière Phelps Dodge Corporation s'était installée en 1880 dans la mine de Morenci[2], tout proche de Clifton, autre ville-champignon de l'Arizona, en concurrence avec sa future filiale l'Arizona Copper Company, et envoya en 1881 son ingénieur James Douglas à Bisbee.

Avec l'épuisement du gisement, l'exode résultant du licenciement des employés de mine a failli faire disparaître la ville. Mais son statut de siège du comté lui permit de reprendre le dessus. Le climat attractif et le paysage pittoresque ont permis la renaissance de Bisbee en tant que "colonie des artistes", également appréciée pour son architecture originale, malgré le terrain accidenté de la ville.

La ville est également à l'honneur dans le film de James Mangold 3 h 10 pour Yuma, sorti en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Arizona ghost towns and mining camps: a travel guide to history, par Philip Varney, page 116
  2. Arizona ghost towns and mining camps: a travel guide to history, par Philip Varney, page 84