Birkenstock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Johann Adam Birkenstock
GIZEH - Cuir Exquisite - Noir

Birkenstock est une marque de sandales et de chaussures allemande.

Fondée en 1774 par Johann Birkenstock, l'entreprise familiale ne commence son réel développement qu'un siècle plus tard. En 1897, Konrad Birkenstock dessine la première chaussure avec une semelle intérieure contournant et soutenant le pied (quasi orthopédique). C'est cette innovation qui fera la célébrité de la marque et en fera le synonyme d'une chaussure saine pour le pied.

Malgré son expansion, Birkenstock ne parvient pas encore à toucher le continent qui le mènera au succès : les Etats-Unis. L’affaire s’opérera en 1966, lorsqu’une entrepreneuse, Margot Fraser, découvrira les effets bénéfiques des produits allemands et développera la branche USA Birkenstock[1].

La marque s'est développée au fil du temps et créé à travers le monde un capital de sympathie[réf. nécessaire]. En France elle est associée à la simplicité vestimentaire des touristes allemands, aux États-Unis elle est associée à l'image des contestataires de gauche ou écolos.

Depuis les années 1980, une grande partie du personnel médical des hôpitaux allemands porte des Birkenstock. Bien qu'une partie non négligeable des ventes concerne des chaussures professionnelles, la majorité des ventes reste la sandale classique à porter pieds-nus ou avec des chaussettes.

Pour gagner un côté plus à la mode, l'entreprise a récemment engagé le mannequin Heidi Klum pour dessiner et porter un modèle de chaussure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Birkenstock

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

FRANCE :

MONDE :