Birecik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Birecik
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région de l'Anatolie du sud-est
Province Şanlıurfa
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 63
Géographie
Coordonnées 37° 01′ 30″ N 37° 58′ 37″ E / 37.025, 37.9769444437° 01′ 30″ Nord 37° 58′ 37″ Est / 37.025, 37.97694444  
Localisation
Districts de la province de Şanlıurfa
Districts de la province de Şanlıurfa

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Birecik

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Birecik
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Birecik est une ville et un district de la province de Şanlıurfa dans la région de l'Anatolie du sud-est en Turquie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après une légende locale, Noé, pour vérifier l’existence de la terre ferme après le déluge, lâcha un ibis chauve qui le conduisit jusqu’à un lieu où s’installèrent le patriarche et sa famille. Ce lieu, c’était Bireçik. Les gens construisirent un château au sommet du promontoire ; quant aux ibis, kelaynak en turc, ils installèrent leur colonie sur la falaise aux pieds de laquelle se développa la ville[1].

Sa situation stratégique près de l’Euphrate a facilité l’implantation de différentes cultures. Au début, elle s’appela probablement Seleucia. Pour les Grecs, ce fut d’abord Zeugma (Ζεύγμα) et, plus tard, Birtha (Βίρθα) puis Makedonopolis. Birtha est également le terme araméen pour « château ». Elle se nomma également Bir, lors des croisades Bila, en arabe al-Bīrā (البيرا) et en kurde Bêrecûg[1].

En 1999, un barrage hydroélectrique construit à proximité a englouti un site romain.

Histoire naturelle[modifier | modifier le code]

Une fameuse colonie d'ibis chauve, la plus grande connue dans le monde, existait autrefois à Bireçik[2]. L'espèce jouit d'un statut légendaire chez la population locale [1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Histoire et mythe à Birecik
  2. Ibis chauves à Bireçik