Binzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Binzen
Blason de Binzen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Baden-Württemberg.svg Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
Fribourg-en-Brisgau
Arrondissement
(Landkreis)
Landkreis de Lörrach
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Andreas Schneucker
Code postal 79589
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 3 36 008
Indicatif téléphonique 07621
Immatriculation
Démographie
Population 2 872 hab. (31 décembre 2009)
Densité 494 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 52″ N 7° 37′ 24″ E / 47.6311, 7.6233 ()47° 37′ 52″ Nord 7° 37′ 24″ Est / 47.6311, 7.6233 ()  
Altitude 284 m
Superficie 581 ha = 5,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Binzen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Binzen
Liens
Site web www.binzen.de

Binzen est une commune allemande du Bade-Wurtemberg, située dans le District de Fribourg-en-Brisgau et l'arrondissement de Lörrach. Elle se trouve au nord de Weil-am-Rhein.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la foulée de représailles contre les Autrichiens, les citadins Bâlois mettent le feu au Château de Binzen le 22 décembre 1448[1]. Reconstruit il passa en main de l'Evêché de Bâle. La Châtellenie de Binzen[2] était considérée comme une des trois possessions de la Principauté épiscopale sur la rive droite du Rhin, de 1503 jusqu'à sa cession le 21 octobre 1769. Le Château de Binzen fut incendié pendant la guerre de Trente Ans, non par la volonté des soldats français, mais par leur imprudence. L'Evêque protesta auprès du chef de la garnison stationnée à Breisach. Il ne fut pas reconstruit[3]. Le château était située le long de la rivière Kander. Une Schlossgasse existe au milieu du village. Fin du XVIIIème Binzen était aussi appelé Binzheim.

Personnalité célèbre[modifier | modifier le code]

Fritz Schülin, instituteur et historien du Margraviat (1905-1980)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Das Markgräflerland, 1992, 2ème cahier, p.61-62, Dr. Friedrich Meyer, Bâle
  2. Amédée Membrez: Die Burgvogtei Binzen unter den Fürstbischöfen von Basel 1503–1769. Herder & Co., Freiburg i.Br. 1928
  3. Histoire populaire du Jura bernois (ancien Évêché de Bâle), Gutave Amweg, Porrentruy 1942, p. 150


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :