Bint-Jbeil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bint-Jbeil
(ar) بنت جبيل
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Nabatieh
District Bint-Jbeil
Démographie
Population 30 000 hab. (estimation)
Géographie
Coordonnées 33° 07′ 06″ N 35° 26′ 02″ E / 33.118467, 35.433977 ()33° 07′ 06″ Nord 35° 26′ 02″ Est / 33.118467, 35.433977 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

Voir la carte administrative du Liban
City locator 13.svg
Bint-Jbeil

Géolocalisation sur la carte : Liban (relief)

Voir la carte topographique du Liban
City locator 13.svg
Bint-Jbeil

Bint-Jbeil (arabe: بنت جبيل; Fille de la Montagne) est la seconde ville de la muhafazah de Nabatieh au Liban. On estime la population à 30 000 habitants. La ville a été occupée par Israël de 1982 jusqu'en 2000, date du retrait des troupes israéliennes. Elle est considérée par Israël comme la « Capitale du Hezbollah » de par sa population chiite. Elle est devenue célèbre à la suite d'une attaque de Tsahal contre des éléments du Hezbollah supposés se trouver sur les lieux. Le bataillon 51 de la brigade d'élite Golani de l'armée israélienne a dû se retirer face à une résistance inattendue[1]. Lors du conflit israélo-libanais de 2006, de grosses batailles ont eu lieu dans la ville et aux alentours.

Fondation de la ville[modifier | modifier le code]

Il est aujourd'hui difficile de savoir quand la ville a été fondée. Certains historiens pensent que les Phéniciens ont construit la ville en rapport avec la ville du nord du Liban, Jbeil (la montagne). Littéralement, Bint Jbeil signifie « Fille de la montagne ».

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]