Billy Aitken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aitken.
Billy Aitken
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom William John Aitken[1],[2]
Nationalité Drapeau : Écosse Écossais
Naissance 2 février 1894[3]
Lieu Peterhead[4] (Écosse Drapeau : Écosse)
Décès 9 août 1973 (à 79 ans)
Lieu Gateshead (Angleterre Drapeau : Angleterre)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Écosse Kirkintilloch
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
Drapeau : Écosse Kirkintilloch
Drapeau : Écosse Queen's Park 62 (14)
1918-1919 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 21 (2)
1919-1920 Drapeau : Angleterre Port Vale 30 (4)
1920-1924 Drapeau : Angleterre Newcastle United 104 (10)
1924-1926 Drapeau : Angleterre Preston North End 56 (11)
1926 Drapeau : Angleterre Chorley
1926-1927 Drapeau : Angleterre Norwich City 14 (0)
1927-1928 Drapeau : Angleterre Bideford Town
1928-1930 Drapeau : Italie Juventus 0 (0)
1931-1934 Drapeau : France AS Cannes 6 (1)
1934-1936 Drapeau : France Stade de Reims 10 (3)
1936-1939 Drapeau : France FC Antibes 6 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1928-1930 Drapeau : Italie Juventus
1932-1934 Drapeau : France AS Cannes ent.-joueur
1934-1936 Drapeau : France Stade de Reims ent.-joueur
1936-1939 Drapeau : France FC Antibes ent.-joueur
1947-1948 Drapeau : Belgique Union Saint-Gilloise
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

William John Aitken, appelé également Billy Aitken ou encore George Aitken (né le 2 février 1894[1] à Peterhead[1] en Écosse et mort le 9 août 1973[1] à Gateshead[1] en Angleterre) est un footballeur écossais, qui évoluait au poste de milieu de terrain offensif, avant de devenir entraîneur de football.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Aitken fait ses débuts dans les équipes amateur de Kirkintilloch Rob Roy FC avant de rejoindre les Queen's Park FC.

Il signe en 1918 aux Rangers FC, pour lequel il inscrit deux buts en 21 matchs de championnat, que les Rangers achèvent au 2e rang derrière le Celtic FC. L'année suivante, il quitte l’Écosse pour Port Vale FC[1]. Après la promotion de Vale en Football League Second Division en octobre 1919, le club doit payer aux Rangers 500£ pour lui et Peter Pursell[1]. Il inscrit finalement 9 buts en 44 matchs dans la saison avant d'être vendu pour 2500 £ à Newcastle United en mai 1920 (considéré comme un gros transfert à l'époque[5]). Bien qu'il n'est marqué pour Newcastle que dix buts en 110 matchs de championnat, son altruisme et son activité en attaque sont appréciés. En 1924, il signe à Preston North End FC pour 1000 £[5]. En tant que joueur, il restait célèbre pour faire rebondir le ballon sur sa tête pendant qu'il courait le long de la ligne de touche.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En 1928, il émigre en Italie. Élève du grand entraîneur écossais d'Arsenal Herbert Chapman[6] (dont il adoptera le même système de jeu, le WM, une sorte de 3-4-3 ou de 3-2-2-3[7]), il est surtout connu pour avoir été l'entraîneur-joueur du club piémontais de la Juventus[8] entre 1928 et 1930 (il est donc le premier entraîneur du club en Serie A), succédant au hongrois József Viola selon les souhaits d'Edoardo Agnelli[6] (il sera le seul écossais à avoir entraîné le club avec William Chalmers).

Réputé pour son caractère sympathique et pour ses techniques de préparation physique avant-gardistes importées d'Angleterre[7], il dirige son premier match sur le banc le 30 septembre 1928 lors d'un nul 2-2 en championnat contre la Reggiana[9], et permettra à la Juve de terminer à la 3e place du championnat d'Italie en 1930. Il quitte pourtant la tête du club la même année après 67 rencontres dirigées (dont 37 victoires) en laissant sa place à l'italien Carlo Carcano (car son système de jeu et ses méthodes d'entraînements fatigantes déplaisaient à pas mal de joueurs[10],[6]). Comme joueur, il évolua à la Vielle Dame sur le côté, n'entrant en jeu seulement que dans les entraînements et les matchs amicaux, les joueurs étrangers n'étant à l'époque pas autorisés à jouer en match officiel[7],[11]

Il rejoint alors l'AS Cannes[12] en France, avec qui il remporte la coupe de France en 1931-32 contre le RC Roubaix (1-0)[13]. Il a alors 38 ans et 81 jours.

Il est ensuite entraîneur-joueur au Stade de Reims puis au FC Antibes, et dispute finalement son dernier match de D1 le 19 novembre 1938 contre l'AS Saint-Étienne à l'âge de 44 ans et 290 jours[14].

En France, il se voua également à l'activité d'instructeur de golf[15], son autre grande passion[7]. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travailla pour l'entreprise Vickers-Armstrongs, ainsi que plus tard pour un distributeur de vins et d'alcools spiritueux dans le Tyne and Wear.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Écosse Glasgow Rangers
 
Drapeau : France AS Cannes
 
Drapeau : France Stade de Reims

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Jeff Kent, Port Vale Personalities, Witan Books,‎ 1996 (ISBN 0-9529152-0-0, lire en ligne), p. 4
  2. Également nommé Ajtken selon certaines sources.
  3. Le 1er janvier 1885 selon certaines sources.
  4. Édimbourg ou bien Ayr selon certaines sources.
  5. a et b « profile », toon1892.co.uk (consulté le 2 octobre 2012)
  6. a, b et c Dizionario della grande Juventus, page 12
  7. a, b, c et d Umberto Malagoli, article de Hurrà Juventus de mars 1966. Cfr. [1]
  8. (it) Allenatori bianoconeri
  9. (it) Aitken sur Myjuve.it
  10. (it) Quando il Testaccio perse la verginità
  11. (it) Triestina batte Juventus:3-2 su "La Stampa"
  12. (it) Mister Aitken triner a Cannes su "La Stampa"
  13. FFF.fr
  14. Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel, L'Harmattan (ISBN 2738466087), p. 34
  15. (it) Lo sport e gli anni… su "La Stampa"