Bill Johnson (jazz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bill Johnson.
Bill Johnson en 1909

William Manuel "Bill" Johnson (10 août 1872-3 décembre 1972) est un contrebassiste de jazz.

Il fut l'un des premiers, sinon le premier à introduire le slapping sur les cordes de sa basse, après avoir cassé son archet lors d'une tournée dans les années 1910. De nombreux contrebassiste de La Nouvelle-Orléans copièrent son style de slapping, plus vigoureux que les pizzicatos.

Il fonde et dirige le premier orchestre de jazz à quitter La Nouvelle-Orléans et à tourner à travers les États-Unis dans les années 1910, le Original Creole Orchestra.

Aux débuts des années 1920, il rejoint le King Oliver's Creole Jazz Band à Chicago, l'un des meilleurs ensemble de jazz de l'époque. Il enseigne à d'autres jeunes musiciens de Chicago (comme Milt Hilton) sa technique de slap sur les cordes de la contrebasse. Il enregistre de nombreux disque à cette époque à Chicago.

Il continue de jouer dans divers orchestres de jazz, jusque dans les années 1950, parfois sous d'autres pseudonymes. Il fait également de l'import/export sur la frontière mexicaine.

Son frère Ollie "Dink" Johnson a également été un musicien remarquable, et sa sœur, Anita Gonzales, a vécu, et a peut-être été mariée avec Ferdinand Jelly Roll Morton durant ses séjour en Californie.

Bill Johnson meurt en 1972 à New Braunfels, Texas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]