Bill Hicks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hicks.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le joueur de hockey canadien Bill Hicke.
Bill Hicks en 1991.

Bill Hicks, né le 16 décembre 1961 à Valdosta, Géorgie (États-Unis), décédé le 26 février 1994 à Little Rock (Arkansas), était un humoriste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bill Hicks a grandi dans la foi baptiste chrétienne du Sud des États-Unis et manifeste une attitude anti-conformiste dès son adolescence. À l'âge adulte, il fait face à de nombreux problèmes d'addiction aux drogues (nicotine, cocaïne...). Les messages de ses spectacles sont souvent orientés contre les magnats de la publicité et du marketing, et contre le capitalisme de manière générale[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • Bill Hicks, J’aime tout le monde ! [« Love All the People: Letters, Lyrics, Routines »], trad. d’Aude Pasquier, Paris, Sonatine Éditions, 2014, 400 p. (ISBN 978-2-35584-267-2)

Hommages[modifier | modifier le code]

Le groupe de rock Tool a dédié son album Ænima à Bill Hicks, ainsi que le groupe de rock Radiohead avec l'album The Bends.

Steady Diet of Nothing est le deuxième album du groupe de punk Fugazi sorti en 1991. Le titre S'teady Diet of Nothing est tiré d'une citation du défunt comique de scène américain Bill Hicks. Fugazi devient donc le premier groupe à voyager dans le temps en consacrant un album à un comique défunt 3 ans avant son décès ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bill Hicks, un drôle d’anticonsumériste, Visions Mag, 19 avril 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]