Bignona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bignona
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Ziguinchor
Département Bignona
Maire
Mandat
Mamadou Lamine Keita
2009-2014
Démographie
Gentilé Bignonois
Population 27 072 hab. (estim. 2007)
Densité 3 946 hab./km2
Géographie
Coordonnées 12° 48′ 07″ N 16° 13′ 46″ O / 12.8019, -16.2294 ()12° 48′ 07″ Nord 16° 13′ 46″ Ouest / 12.8019, -16.2294 ()  
Altitude 33 m
Superficie 686 ha = 6,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Bignona

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Bignona

Bignona (ou Biñona) est une ville du sud du Sénégal, située en Basse-Casamance, entre la frontière gambienne et le fleuve Casamance, à une trentaine de kilomètres au nord de Ziguinchor. Capitale historique du Fogny, elle est aujourd'hui le chef-lieu du département de Bignona. C'est un carrefour géographique et un nœud de communications. un climant abondant de sa diversite riche en culture DIOLA

Administration[modifier | modifier le code]

Le cercle de Bignona est créé le [1].

La commune est créée par arrêté n°79-88 du 2 décembre 1957.

Bignona est le chef-lieu du département de Bignona, l'une des trois subdivisions de la région de Ziguinchor.

Depuis les élections municipales du , le maire est Mamadou Lamine Keita, également détenteur d'un portefeuille ministériel. À Bignona, son prédécesseur était Youba Sambou, ancien ministre des Forces armées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les localités les plus proches sont Koutenghor, Bindago, Boutolatte, Djikesse, Djiwa, Takème, Mangoule, Tenghory, Colomba et Guérina.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Bignona se trouve à environ 80 km de l'océan Atlantique. Ville-carrefour sur la N4 et la N5, elle est reliée par la route à Dakar et à Ziguinchor.

Comme toute la région, la ville a une altitude assez faible. Elle est de 33 mètres environ, ce qui donne un dénivelé moyen jusqu'à l'océan d'environ 17 centimètres par kilomètre.

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1988 et 2002, la population s'élevait respectivement à 22 237 et 25 477 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, Bignona compterait 27 072 personnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Bignona[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raphaël Léonard Touze, Bignona en Casamance, Éditions Sepa, Dakar, 1963, p. 109

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) A. Aubrun et C. Marius, « Cartographie des mangroves. Exemple de la vallée de Bignona (Casamance, Sénégal) », Science du sol, 1989, vol. 27, n° 1, p. 57-60
  • (fr) Dominique Avenier-Sharman, Dynamique de dégradation de l'espace rural sénégalais : le cas de la vallée de Bignona en Basse-Casamance, 1989 (thèse)
  • (fr) Paul Ignace Coly, « Ici la Casamance. Colonie du Sénégal, cercle de Ziguinchor, village de Bignona, race Diola », Cahiers William Ponty, École normale William Ponty, Sébikotane, 1940-1943
  • (fr) Paul Pélissier, Les Paysans du Sénégal : les civilisations agraires du Cayor à la Casamance, Fabrègue, 1966, 941 p.
  • (fr) Louis-Vincent Thomas, Les Diola. Essai d’analyse fonctionnelle sur une population de basse-Casamance, Dakar, IFAN, Université de Dakar, 1958, 821 p. (Thèse d’Etat publiée)
  • (fr) Raphaël Touze, Bignona en Casamance, Dakar, Éditions Sepia, 1963, 216 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Philip Haas a filmé à Bignona un téléfilm documentaire consacré à Seni Camara, Magicians of the Earth : Seni's Children (1991, 55').

Liens externes[modifier | modifier le code]