Bigfoot (film, 1967)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bigfoot (homonymie).

Bigfoot est un film réalisé en 1967 par Roger Patterson et Robert Gimlin, qui le présentent comme un documentaire. Réalisé dans un canyon californien, il met en scène une créature évoquant un hominidé bipède, pourvu de longs bras et doté d'une peau velue.

Le film est considéré par ses auteurs et certains cryptozoologues comme une preuve décisive en faveur de l'existence du sasquatch ou « bigfoot », alors qu'elle n'est pas reconnue en primatologie faute de spécimen tangible.

Controverses autour du film[modifier | modifier le code]

Certains auteurs affirment qu'il n'y a aucun trucage sur cette vidéo[1].

Bob Gimlin, présent à Bluff Creek avec Patterson ce jour-là, aurait déclaré « Je ne peux plus rien dire sur cette affaire, je suis vieux, il n'y a jamais eu de canular, mais, si le canular était bel et bien vrai, Roger [Patterson] aurait tout planifié et ne m'en a jamais parlé » [2].

En 1967, cette vidéo a été présentée aux studios Disney, à la pointe de ce genre de technologie à l'époque. Elle suscita la stupeur et une incompréhension totale : en effet, les représentants des studios ont affirmé être « incapables de reproduire ce qu'ils voyaient sur la vidéo ».[réf. nécessaire]

Les partisans de l'existence du bigfoot soutiennent que de nombreux éléments penchent pour la crédibilité de cette vidéo ; notamment la démarche du bigfoot, souvent rapprochée de celle du gorille, thèse renforcée par la protubérance d'os de la jambe, ressortant un pas sur deux. Chez les grands singes, cette démarche particulière est très connue des anthropologues. En outre ils soutiennent que la longueur démesurée des bras, le buste et la tête de l'animal se tournant ensemble vers la caméra, le poids estimé à partir des empreintes (270 kg), le pas rapide, mais aussi les muscles que l'on peut apercevoir bouger sous la peau de l'animal écartent l'hypothèse d'un homme costumé[3].

R. Patterson est mort en emportant son secret mais un acteur hollywoodien de très grande taille, proche de Patterson, a affirmé depuis avoir été l'auteur de la supercherie avec la complicité de Patterson et d'un grand nom des effets spéciaux de l'époque pour les studios.

Cette thèse est écartée par les partisans de la véracité du film pour qui les informations sur le porteur du costume ne sont que des informations de seconde et de troisième main, parfois mélangées et confondues avec l'aveu de l'auteur de la fameuse photographie du monstre du Loch Ness, ayant avoué, sur son lit de mort, que la photo était en réalité truquée[2]. Il a été dit que John Landis ou John Chambers, le créateur de costumes du film La Planète des singes, auraient apporté une aide à la création du costume, voire l'auraient porté. Ces affirmations seront plus tard réfutées par les intéressés.

Enfin, les rumeurs d'une collaboration avec Hollywood sont écartées par une équipe de scientifiques qui a mis en évidences que, si un homme peut effectivement imiter la démarche de la créature, certaines postures semblent impossibles à reproduire (flexion du genou), les écartes hanches-épaules et hanches-genoux de la créature ne pourraient pas correspondre à un humain, et les moyens techniques des costumiers de l'époque ne permettaient pas de créer un costume adapté à sa morphologie et au dessin de sa musculature, en particulier parce que les tissus élastiques en stretch n'existaient pas à l'époque et ne sont apparus que dans les années 80. Les travaux de ces scientifiques ont été relatés dans le documentaire de Christopher Loft, paru en 2009[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Roche, Sauvages et velus, enquête sur des êtres que nous ne voulons pas voir, Exergue, 2000.
  2. a et b Bigfoot Field Researchers Organization
  3. Krover Grantz, Big foot prints ; a sasquatch evidence, Hancock House Pub Ltd;1999.
  4. Christopher Loft, L'abominable hommes des bois, 1999

Lien externe[modifier | modifier le code]

Fiche IMDb