Big Pooh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Big Pooh

Description de cette image, également commentée ci-après

Big Pooh

Informations générales
Surnom Rapper Big Pooh
Nom de naissance Thomas Jones
Naissance Reston, Virginie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap underground
Années actives Depuis 1998
Labels Atlantic Records

Big Pooh ou Rapper Big Pooh, de son vrai nom Thomas Jones (né à Reston en Virginie), est un rappeur américain, originaire de Caroline du Nord.

Il est membre du groupe Little Brother, avec Phonte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de la South Lakes High School de Reston en 1998[1], il se lance sérieusement dans le rap à partir de cette année-là.

En plus des nombreux EPs sortis avec son groupe Little Brother (et des nombreuses collaborations sur des albums d'autres artistes), Rapper Big Pooh sort son premier album solo en 2005, intitulé Sleepers, qui reçoit des critiques plutôt positives[2]. Big Pooh est également fan de basketball (il écrivit même des articles sur un blog de basket)[3].

En janvier 2007, en réponse au départ d'un des membres fondateurs et producteur du groupe Little Brother, 9th Wonder, Pooh déclare dans une « interview » qu'« il n'y a pas d'embrouilles ni de conflits », ajoutant que « c'est juste une décision qui devait être prise pour que tous les trois puissions continuer à fournir de la bonne musique »[4].

La même année, Pooh apparaît sur la mixtape seulement disponible en téléchargement libre sur le net, intitulée And Justus for All, sortie le 13 février 2007, et mixée par DJ Mick Boogie.

En 2009, il sort un nouveau street album, The Delightful Bars[5],[6],[7].

L'année suivante, Pooh sort une nouvelle mixtape disponible sur internet, The Purple Tape (en référence à l'album Only Built 4 Cuban Linx… de Raekwon). On y retrouve notamment une production de Black Milk, le producteur de Détroit.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Sleepers
  • 2009 : The Delightful Bars
  • 2011 : Fat Boy Fresh Vol. 1: For Members Only
  • 2011 : Dirty Pretty Things

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Rapper's Delight
  • 2010 : The Purple Tape

Avec Little Brother[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Little Brother.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « South Lakes High School », Public School Review (consulté le 29 mai 2010)
  2. (en) « Rapper Big Pooh Sleepers Review », Prefixmag (consulté le 27 mars 2013)
  3. Jones, Thomas "Pooh". My Informal Introduction: Meet Rapper Big Pooh: Musician, wordsmith, basketball fan. Now, SLAM’s newest blogger. Slam Online. 16 mars 2010.
  4. Brian Kaiser Interview
  5. (en) Tullis, Eric (2009) "Rapper Big Pooh's The Delightful Bars", Independent Weekly, 8 avril 2009
  6. (en) Lee, Frazia (2009) "« Big Pooh Delightful Bars (North American Pie Version) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-21" (review), Metro Spirit, Issue #20.37 :: 8 avril 2009 - 14 avril 2009
  7. (en) AbduSalaam, Ismael (2009) "Little Brother’s Big Pooh Preps New Solo Project", Allhiphop.com, 19 mars 2009