Biennale de Gwangju

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La biennale de Gwangju (광주 비엔날레), qui a débuté en septembre 1995 dans la ville de Gwangju (dans la province du Jeollanam de Corée du Sud), a été la première biennale d'art contemporain d'Asie. Le but de la biennale de Gwangju est la mondialisation de l'art et le respect de la diversité plutôt que l'uniformité. Plus de 500 artistes provenant de 60 pays, quelques conservateurs étrangers et des critiques viennent dans la capitale de cette province, dont 1,3 million de citoyens n'avait vu pratiquement aucune exposition d'art contemporain international.

Jusqu'à la biennale, Gwangju était connue pour avoir été le théâtre du soulèvement démocratique des étudiants contre son régime militaire (voir soulèvement de Gwangju). Depuis lors, la ville symbolise la résistance démocratique dans le pays. Le maire espère que la biennale servira à « éclaircir les idées fausses concernant l'histoire de Gwangju... une ville de lumière qui utilise l'art pour égayer la sombre réalité de la séparation coréenne. »

Histoire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]