Bibliothèque et musée de la Gourmandise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de la Gourmandise
Image illustrative de l'article Bibliothèque et musée de la Gourmandise
Informations géographiques
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Ville Hermalle-sous-Huy, entité d'Engis
Adresse Ferme castrale, Ch. Freddy Terwagne 132a, 4480 Hermalle-sous-Huy
Coordonnées 50° 33′ 26″ N 5° 21′ 41″ E / 50.5572, 5.361450° 33′ 26″ Nord 5° 21′ 41″ Est / 50.5572, 5.3614  
Informations générales
Date d’inauguration 1995
Collections Livres et objets de gastronomie
Nombre d’œuvres 20000 livres, des milliers d'autres documents, circa 2000 objets
Informations visiteurs
Site web http://www.musee-gourmandise.be

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Musée de la Gourmandise

Créés par l'association sans but lucratif La Rawète[1], gérés par une petite équipe de bénévoles, la bibliothèque et le musée de la gourmandise sont situés à Hermalle-sous-Huy en Belgique et sont consacrés à l'histoire de la gastronomie.

L'asbl est membre de Musées et Société en Wallonie.

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Salle de lecture en 2003.

Elle représente la plus importante collection de livres de gastronomie de Belgique et l'une des vingt plus grandes d'Europe[2].

Les livres, majoritairement anciens, traitent de l'alimentation, des arts de la table et du tabac, principalement en Europe et particulièrement en Belgique. Ils sont classés par thèmes : bibliographies (dont celle de Georges Vicaire), histoire, biographies, réceptaires (livres de recettes), cuisine religieuse, cuisine des enfants, diététique, végétarisme, végétalisme, économie domestique, sociologie, chimie alimentaire, publicités, iconographie, littérature, musique, etc.

La bibliothèque compte plus de 20 000 volumes auxquels s'ajoutent plusieurs milliers de documents (menus, étiquettes, revues, etc.). L'encodage informatique des livres est en cours. Un aperçu du catalogue figure sur le site internet[3].

Cette bibliothèque possède l'unique exemplaire du « Cuisinier anglais ».

La bibliothèque possède également d'autres fonds :

  • Histoire de l'art et archéologie (quelque 2 500 livres)
  • Danse et chorégraphie (2 000 livres)
  • Archives locales et dialectales
  • Histoire de la Poste et de l'écriture (fonds créé en 2004 avec le Musée Postes restantes situé dans le même bâtiment).

Les ouvrages sont consultables sur demande écrite et rendez-vous, étant donné le bénévolat des bibliothécaires.

Musée[modifier | modifier le code]

Une salle du musée.
Deux bouteilles à vin de Meuse, dites « voleuses », XVIIIe s., au musée.

Objets authentiques de gastronomie, matériel du feu du XVe siècle au XIXe siècle, tableaux originaux (dont Le Christ chez Marthe et Marie de Joos Goemare, circa 1600), meubles, objets de maitrise et de curiosité relatifs à l'histoire de la cuisine et de l'alimentation sont disposés dans des salles du XVIIe siècle couvertes de voutes d'arêtes[4].

Les visites sont toujours guidées : les visiteurs sont accompagnés d'un guide qui explique, de façon attrayante et humoristique, l'histoire de la cuisine en tenant compte de ses interlocuteurs. Les enfants, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, les malvoyants, les handicapés mentaux légers y trouvent donc un accueil adapté. Les efforts de l'asbl en matière d'accessibilité ont été récompensés le 26 janvier 2010 par le prix Cap48 de l'entreprise citoyenne 2009.

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliothèque et musée organisent également des expositions temporaires in situ, participent à d'importantes manifestations culturelles (comme Made in Belgium à Bruxelles), et collaborent avec d'autres musées ou institutions de recherche.

Activités annexes[modifier | modifier le code]

Depuis 2002, l'asbl organise des balades guidées pour la découverte d'un patrimoine gastronomique particulier : les plantes sauvages comestibles. Sont organisées également des rencontrer découvertes sur divers thèmes gastronomiques[5].

D'autre part, la taverne des musées propose des plats en fonction de recettes issues de la bibliothèque, mettant ainsi à la portée du public une cuisine ancienne et régionale.

Sites d'activité[modifier | modifier le code]

Bibliothèque et musée sont installés dans la Ferme castrale de Hermalle-sous-Huy (dans l'entité administrative de Engis), ancienne ferme du château contigu. Les bâtiments, qui datent des XVIIe - XIXe siècles, peuvent faire l'objet d'une visite guidée pour des groupes de visiteurs.

Le site internet offre, outre agenda et informations touristiques, des articles de fond sur des sujets particuliers de gastronomie[6] et une page d'actualités[7].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le Patrimoine monumental de la Belgique, Wallonie, T. 16/1, Mardaga, Liège, 1992, d/1991/0024/10
  • Brochure des journées du Patrimoine en Wallonie, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008
  • Hermalle-sous-Huy Un village du val mosan, D/2004/8066/2 – ISBN 2-9600307-2-9
  • Nicole Hanot et Charles-Xavier Ménage, Nos recettes anciennes et belges, CD-Rom des Bibliothèque et musée de la Gourmandise, D/2002/8066/1 – (ISBN 2-9600307-0-2)
  • Guide des musées Wallonie-Bruxelles, D/2007/3606/1
  • A... Musées vous !, ISSN 0033-1872, 02/2006
  • Châteaux de la Meuse, Ed. FTPL - VVV Zuid-Limburg - Toerisme Limbug - FTPN, 2006
  • « Hermalle-sous-Huy, Ferme castrale», Fiche du Patrimoine, Ed. DGATLP, Ministère de la Région wallonne
  • Jacques Verstraeten, Claire Moreau et Charles-Xavier Ménage, « la Ferme castrale d'Hermalle-sous-Huy » dans Le Patrimoine rural du Pays d'Amay, Carnet du Patrimoine, Éd. Ministère de la Région wallonne, 1996
  • Arlette Lemonnier et Claire Marlaire, « Le Pont de Hermalle-sous-Huy - la Ferme castrale d'Hermalle-sous-Huy » dans Ponts d'hier et d'aujourd'hui - Le Pays hutois, Éd. MET, 1999
  • Lily Portugaels, « La « Rawète » d'Internet », dans La Libre Belgique-La Gazette de Liège, 11 février 2002
  • Guy Lemaire, « Le musée de la gourmandise, Unique en Belgique », dans Ambiance, 21 mai 2003
  • Catherine Duchateau, « Al Rawète devient La rawète », dans Vers l'Avenir, 16 mai 2003
  • Guy Lemaire, « Keenan Vranckx – Cuisine pour Harry Potter - Taxidermie culinaire », dans Spectacles, 3 mars 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]