Bibliothèque Saint-Sulpice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bibliothèque Saint-Sulpice
Image illustrative de l'article Bibliothèque Saint-Sulpice
Façade de la bibliothèque Saint-Sulpice, située au 1700 rue Saint-Denis.
Présentation
Coordonnées 45° 30′ 55″ N 73° 33′ 51″ O / 45.515277777778, -73.56416666666745° 30′ 55″ Nord 73° 33′ 51″ Ouest / 45.515277777778, -73.564166666667  
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Adresse 1700, rue Saint-Denis
Fondation 1914
Fermeture 2005
Protection Immeuble patrimonial (1988)

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Bibliothèque Saint-Sulpice

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Bibliothèque Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : Montréal/Québec (conique)/Canada
Bibliothèque Saint-Sulpice

La bibliothèque Saint-Sulpice est un édifice situé au 1700 rue Saint-Denis à Montréal. Construit en 1914, il a été classé monument historique en 1988.

Histoire[modifier | modifier le code]

Trois hommes examinant des piles de périodiques dans la bibliothèque Saint-Sulpice en 1943

Cet édifice de style Beaux-Arts a été dessiné en 1912 par Eugène Payette (qui a dessiné également la bibliothèque centrale de Montréal) à la demande des sulpiciens pour servir aux chercheurs universitaires, aux étudiants et au public en général. On doit sa vitalité à des bibliothécaires tels Ægidius Fauteux et Olivier Maurault.

Ex-libris d'un livre de la collection Saint-Sulpice. On remarque les vieilles tours du Fort de la Montagne sur le terrain du séminaire de Montréal, rue Sherbrooke.

La bibliothèque a été acquise en 1941 par le gouvernement québécois au coût de 741 000 $. À la collection Saint-Sulpice s'ajoutent alors d'autres documents formant la collection nationale. Elle change de nom et devient la Bibliothèque nationale du Québec en 1968. L'édifice est classé monument historique le [1].

Le projet de la Grande bibliothèque du Québec amène un transfert de la collection nationale dans le nouvel édifice du boulevard de Maisonneuve[2]. L'édifice de la rue Saint-Denis, vide, est vendu en 2005 au coût de 2,5 M $ à l'Université du Québec à Montréal qui le met en vente deux années plus tard. Une opposition à un transfert au privé d'un édifice patrimonial amène le gouvernement du Québec à racheter l'édifice au coût de 4,5 M $. En 2008, on cherche des partenaires pour déterminer son utilisation.

Projet abandonné[modifier | modifier le code]

Le 23 avril 2010, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, annonce un accord de principe selon lequel le groupe Le Vivier[3], regroupant 27 organismes en musiques nouvelles, pourra utiliser la bibliothèque Saint-Sulpice pour en faire un lieu voué à la diffusion, à la création et à la recherche en musiques nouvelles et contemporaines[4],[5]. Le gouvernement projette alors investir 5 M $ pour y aménager une salle de spectacle de 400 places[6]. Les premiers concerts étaient prévus à la saison 2012-2013. À l'étage il y aurait eu des ateliers pour artistes. Mais ce projet n'a pas abouti.

Mise en vente[modifier | modifier le code]

En 2015, le gouvernement tente de vendre «Un immeuble connu et désigné comme étant le lot 2 161 477 du Cadastre du Québec, circonscription foncière de Montréal, ayant une superficie de 3 150,90 m², avec bâtisse dessus construite[7].» Une opposition s'élève et la ministre de la Culture, Hélène David, annonce, l'annulation de la vente et la création d'un comité mixte avec la Ville de Montréal pour « analyser les opportunités permettant de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice et d'assurer sa pérennité »[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bibliothèque Saint-Sulpice », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 4 août 2011)
  2. Le fonds d'archives de la Bibliothèque Saint-Sulpice est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec Voir: Fonds de la Bibliothèque Saint-Sulpice (MSS125) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)
  3. Le Vivier
  4. La bibliothèque Saint-Sulpice accueillera le groupe Le Vivier pour devenir un carrefour de musiques nouvelles
  5. Le Vivier à Saint-Sulpice
  6. De la musique contemporaine à la bibliothèque Saint-Sulpice
  7. lactualite.com
  8. ici.radio-canada.ca

Liens externes[modifier | modifier le code]