Bibliothèque Jagellonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 03′ 41″ N 19° 55′ 25″ E / 50.0615, 19.9236 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jagellonne.
Entrée principale de la bibliothèque Jagellonne

La bibliothèque Jagellonne (en polonais : Biblioteka Jagiellońska, en abrégé « Jagiellonka ») est la plus ancienne bibliothèque de Pologne.

Elle est partie intégrante de l’université Jagellonne de Cracovie depuis sa fondation en 1364.

La bibliothèque Jagellonne est aujourd’hui une bibliothèque universitaire riche de près de 6 millions de références. (5.961.807 d'exemplaires indexés en 2006).

Elle est fréquentées par près de 600 000 personnes chaque année.

La bibliothèque, tout comme l’université attenante se nomment jagellonne en raison de la dynastie Jagellon qui régna sur une partie de l’Europe centrale (de nos jours : Lituanie, Pologne, Ukraine, Lettonie, Estonie, Kaliningrad, une partie de la Russie, et de la Hongrie), entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle.

Les archives[modifier | modifier le code]

Parmi son fonds documentaire, les archives possèdent :

Et bien d'autres documents historiques de grandes valeurs.

Enfin la bibliothèque Jagellonne détient, depuis la Seconde Guerre mondiale, le fonds historique Berlinka de la Bibliothèque d'État de Berlin.

En 1999, des œuvres de Galilée, Kepler et Basilius Bessarion furent volées. Certaines d'entre elles furent retrouvées.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Biblioteka Jagiellońska

La bibliothèque universitaire Jagellonne se situe dans l'enceinte de l'université de Cracovie, près du Collegium Maius construit au XVesiècle et du Collegium Novum construit entre 1873 et 1887.

La bibliothèque Jagellonne s'est agrandie au cours du XXesiècle. D'abord avec première extension dans les années trente, puis une seconde dans les années soixante. Enfin elle a ouvert, en 2001, une nouvelle annexe destinée à l’accueil du public et aux services liés à cette mission (projet de l’architecte Romuald Loegler).