Bibliothèque Carnegie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une bibliothèque Carnegie est une bibliothèque dont la construction a été financée par l'homme d'affaires et philanthrope américain Andrew Carnegie. Plus de 2500 bibliothèques ont été construites grâce à ses fonds, dont des bibliothèques publiques et des bibliothèques universitaires.

La majorité des bibliothèques Carnegie se trouvent sur le territoire américain. Cependant, après la Première Guerre mondiale, la fondation de l'homme d'affaire a offert à chaque nation alliée la construction d'une bibliothèque dans une ville particulièrement touchée par les bombardements. La bibliothèque municipale de Reims, ou la bibliothèque universitaire Svetozar Marković à Belgrade en font partie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]