Bible de Genève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
frontispice de la Bible de Genève de 1669

La Bible de Genève est une édition protestante de la Bible, publiée pour la première fois en 1560 par Jean Calvin à Genève.

Description[modifier | modifier le code]

La Bible de Genève est la version de la Bible utilisée par les premiers réformés, en particulier Jean Calvin et Théodore de Bèze. Elle est issue directement de la traduction de Pierre Robert Olivétan.

À l'inverse des traductions actuelles qui utilisent les manuscrits dits "Minoritaires", cette version est basée sur le "Texte Reçu" établi par Érasme à partir d'originaux hébreux pour l'Ancien Testament et grec pour le nouveau[1] et est complétée par les notes et de commentaires réalisés en français par les pasteurs genevois ainsi que ceux de la Bible en langue néerlandaise éditée en 1637 et rassemblés par Samuel Des Hayes et son fils Henry. Par la suite, les notes du traducteur italien Giovanni Diodati seront ajoutées[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus ancienne version de cette Bible dont nous disposons date de 1669. Elle est alors éditée à Amsterdam par les frères Elzévier et validée par les pasteurs de Genève. Elle est ensuite traduite en italien puis en anglais[3], avant que David Martin n'en publie une nouvelle version en 1707.

L'édition de 1599 de cette Bible affirmait que l'Église catholique était la prostituée de Babylone[4], mais cette opinion est aujourd'hui restreinte aux groupes les plus fondamentalistes[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. LireLaBible.com, « Ce que l'on appelle "Manuscrits originaux" de la Sainte Bible » (consulté le 6 décembre 2007)
  2. Bibliorama, « La Bible de Genève 1669 » (consulté le 6 décembre 2007)
  3. Site de l'État de Genève, « Erudition et Bible de Genève » (consulté le 6 décembre 2007)
  4. Claude Postel, Traité des invectives au temps de la Réforme recension en ligne
  5. (en) catholic.com, « The Whore of Babylon » (consulté le 30 décembre 2007)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genève 1669[modifier | modifier le code]