Bibb Falk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Falk.
Pix.gif Bibb Falk Baseball pictogram.svg
Champ extérieur
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
17 septembre 1920
Dernier match
23 septembre 1931
Statistiques de joueur (1920-1931)
Matchs 1353
Coups sûrs 1463
Coups de circuit 69
Points 655
Points produits 784
Moyenne au bâton 0,314
Équipes

Bibb Falk, né le 27 janvier 1899 à Austin (Texas) aux États-Unis et décédé le 8 juin 1989, est un joueur américain de baseball évoluant en Ligue majeure de baseball de 1920 à 1931. Il devient ensuite entraîneur-chef des universitaires des Texas Longhorns.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Falk débute en ligues majeures le 17 septembre 1920 avec les Chicago White Sox puis passe chez les Cleveland Indians le 28 février 1929. Avec une moyenne au bâton en carrière de 0,314, Falk est un solide frappeur qui atteint la douzième place lors du vote du MVP de la saison 1926.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Devenu entraineur-assistant des Indians en 1933, Falk assure l'intérim au poste de manager des Cleveland Indians pendant un match le 10 juin 1933 dans l'attente de Walter Johnson, qui arrive à Cleveland le lendemain[1].

Il devient entraîneur-chef (on utilise plutôt le terme head-coach en universitaire et celui de manager en professionnel) de l'équipe universitaire des Texas Longhorn Athletics à l'Université du Texas à Austin. Il reste en poste de 1940 à 1942 puis de 1946 à 1967, remportant les College World Series en 1949 et 1950, avec un bilan de 486 victoires pour 176 défaites. Inauguré en 1975, le stade des Longhorms Disch-Falk Field porte les noms de deux anciens de ses entraîneurs : Billy Disch et Bibb Falk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Russell Schneider, The Cleveland Indians encyclopedia, Champaign (IL), Sports Publishing LLC, 3e éd., 2004, p. 325

Liens externes[modifier | modifier le code]