Biatah bidayuh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Biatah bidayuh
Parlée en Malaisie, Indonésie
Région Sarawak, Kalimantan
Nombre de locuteurs 72 380 (en 2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bth
IETF bth

Le biatah bidayuh est une langue austronésienne parlée en Malaisie, dans l'État de Sarawak, dans le district de Kuching[2], ainsi qu'en Indonésie, dans le Kalimantan. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Classification[modifier | modifier le code]

Le biatah bidayuh est une des langues dayak des terres, un groupe des langues malayo-polynésiennes occidentales.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du biatah bidayuh parlé dans le « kampong » de Kuap, au Sarawak[3].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɨ [ɨ] u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Fricative s [s] h [h]
Affriquée j [d͡ʒ]
Nasale m [m] n [n] ñ [ɲ] ŋ [ŋ]
roulée r [r]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Particularités[modifier | modifier le code]

Un trait présent dans de nombreuses langues de Bornéo est la « préplosion » des nasales finales. On trouve à Kuap, /-bm/ , /-dn/ /-gŋ/ et /-kŋ/ [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Topping, 1990, p. 253.
  3. a et b Topping, 1990, p. 265.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Topping, Donald M., A Dialect Survey of the Land Dayaks of Sarawak, Language and Oral Traditions in Borneo. Selected Papers from the First Extraordinary Conference of The Borneo Reasearch Council, Kuching, Sarawak, Malaysia, August 4-9, 1990, pp. 247-274, Williamsburg, Borneo Research Council, 1990, (ISBN 0962956864)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]