Bi Kyo Ran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bi Kyo Ran

Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Rock progressif
Site officiel bikyoran.net

Bi Kyo Ran (美狂乱 Bikyouran) est un groupe japonais de rock progressif créé en 1973. Leur musique se voit souvent comparée à celle du groupe britannique King Crimson.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe est fondé en 1973 autour de Kunio Suma (guitare), Shinji Yoshinaga (basse) et Yamada Yoshitsugu[1] (batterie). Ses deux premiers albums, Bi Kyo Ran (1982) et Parallax (1983), dont la musique s'inspire de King Crimson, sont considérés comme des classiques du rock progressif japonais[2]. Mais le groupe doit se séparer en 1983 pour raisons financières[2]. Il se reforme en 1994[1] sous l'impulsion de Kunio Suma. L'album Go-Un, enregistré durant l'automne 1995, privilégie, comme auparavant, le trio guitare-basse-batterie, les autres instruments (pianos, percussions) étant plus discrets, et le chant assez rare[2]. Selon Aymeric Leroy, le groupe s'éloigne alors du symphonisme, au profit du jazz ou de l'avant-garde. Il souligne que, si l'inspiration de Frank Zappa, revendiquée par le groupe[1], est patente, la comparaison avec King Crimson est désormais réductrice[2].

Bi Kyo Ran a par ailleurs gagné de l'attention[réf. nécessaire] en composant la bande originale de Cromartie High School (sous le pseudonyme de Bikyoran). Le groupe a également joué le thème final de l'émission (intitulé Trust Me).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Bi Kyo Ran
  • 1983 : Parallax
  • 1987 : Bi Kyo Ran Live I: Fairy Tales
  • 1988 : Bi Kyo Ran Live II: Who Ma
  • 1994 : Bi Kyo Ran Live III: Ran
  • 1994 : Bi Kyo Ran Live IV: Madoromi
  • 1995 : Go Un
  • 1995 : Deep Live
  • 1998 : Kyobo Na Ongaku (A Violent Music)
  • 2002 : Bi Kyo Ran Anthology Vol. 1
  • 2004 : Sakigake!! Cromartie High School[1],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (ja) History, bikyoran.net. Consulté le 1er mai 2013.
  2. a, b, c et d Aymeric Leroy, « Bi Kyo Ran - "Go-Un" », Big Bang Magazine n°16,‎ été 1996 (lire en ligne)
  3. Bi Kyo Ran, Prog Archives. Consulté le 1er mai 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]