Bière sans alcool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une bière sans alcool est, selon la règlementation française[1], une bière dont le titre alcoolique n'excède pas 1,2°. Les bières sans alcool sont majoritairement obtenues par fermentation rapide. Un procédé à base de filtration de la bière existe : une membrane retient les molécules d'éthanol[2]. Généralement, la majorité des bières dites sans alcool vendues dans le commerce contient moins de 1° d'alcool (il convient de rappeler que 1 degré d'alcool correspond à 8 grammes d'alcool pur par litre). La mention "sans alcool" est donc en quelque sorte un abus de langage. Quelques références prétendent au titre "0,0 %" d'alcool, mais elles constituent de véritables exceptions.

Le marché des bières sans alcool apparaît comme relativement limité si l'on compare le nombre de références existantes face aux bières alcoolisées.

D'un point de vue social, les bières sans alcool portent souvent une connotation plutôt défavorable. En effet un certain nombre de consommateurs considèrent les bières sans alcool comme moins bonnes au goût, ou estiment plus simplement qu'une bière ne contenant pas ou peu d'alcool n'est pas réellement une bière (l'absence d'alcool fait en quelque sorte perdre son caractère "viril" à la bière). Elles peuvent également être perçues comme la "bière des alcooliques" destinée aux alcoolodépendants abstinents.[citation nécessaire]

Bière sans alcool et Islam[modifier | modifier le code]

Dans le milieu musulman, la bière sans alcool semble avoir un statut controversé. Il est évident que les bières en vente en France avec leur "moins de 1 % d'alcool" peuvent ne pas satisfaire les puristes[non neutre], tandis que les bières à 0,0 %, disponibles en Espagne (par exemple) sont difficiles à trouver. La question du substitut à l'alcool est également sujette à controverse. D'autres retiennent seulement l'idée qu'il n'est pas possible d'être saoul avec une boisson à taux d'alcool aussi faible et se permettent donc d'en consommer, sans forcément que le statut "halal" ou non ait été tranché. L'Arabie Saoudite par exemple, est un grand producteur (et consommateur) de bière sans alcool.[citation nécessaire] Quant au vinaigre il est fabriqué à partir d'alcool mais n'en contient plus, tout l'alcool étant transformé en acide acétique et le pourcentage indiqué correspond donc au titre d'acide acétique et non à celui d'alcool. Mais là aussi, certains puristes refusent la consommation du vinaigre et préfèrent les assaisonnements à base de jus de citron par exemple. La tradition musulmane dit en effet que toute action visant à acheter ou participer au commerce de l'alcool est interdite. L'alcool à usage pharmaceutique semble néanmoins faire exception.

Bières[modifier | modifier le code]

Quelques marques de bière sans alcool :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n°92-307 du 31 mars 1992 portant application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services en ce qui concerne les bières
  2. houblon.net