Bière d'épinette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vente de spruce beer en Jamaïque.
La pousse d'une épinette

La bière d'épinette, spruce beer (en anglais) ou sapinette est une bière traditionnelle aromatisée avec les bourgeons, les aiguilles, ou l'essence d'épinette (appelé aussi épicea). La bière d'épinette qu'on trouve aujourd'hui en Amérique et en Europe du Nord peut être alcoolisée ou non. La boisson gazeuse dite « bière d'épinette », malgré son nom, comme la bière de gingembre et la bière de racinette ne sont pas des bières.

Un certain nombre de saveurs sont associées avec cette boisson aromatisée : florales, d'agrumes ou fruitées. Cette diversité dans la saveur vient probablement du choix des espèces d'épinette, de la saison durant laquelle les aiguilles sont récoltés, et le mode de préparation.

Les pousses fraîches d'épicéas et de nombreux pins sont une source naturelle de vitamine C[1]. Le capitaine Cook a fait de la bière d'épinette alcoolisée à base de sucre au cours de ses voyages maritimes afin d'assurer la prévention du scorbut pour son équipage[2],[3].

Types[modifier | modifier le code]

Bien que l'épicéa soit parfois utilisé comme ingrédient aromatisant remplaçant le houblon dans des bières artisanales ou industrielles, comme l'Alba Scots Pine Ale[4] ou la la Winter Ale de l'Alaskan Brewing Company, la seule bière commercialisée pouvant aujourd'hui se targuer du nom de « bière d'épinette » est la Spruce Beer de la Wigram Brewing Company, qui est basée sur la recette de bière brassée par le capitaine Cook en Nouvelle-Zélande en 1773[5].

La recette de la bière d'épinette consiste à rassembler des aiguilles ou des pousses d'épicea et de les faire bouillir dans de l'eau avec du sucre (raffiné ou molasse) et parfois du houblon et du malt, puis fermenter avec de la levure.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tree Book - Sitka spruce », British Columbia Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations (consulté le 29 juillet 2006)
  2. J. K. Crellin, A social history of medicines in the twentieth century: to be taken three times a day, New York, Pharmaceutical Products Press,‎ 2004 (ISBN 0789018446, lire en ligne)
  3. Brett J. Stubbs, « Captain Cook's beer: the antiscorbutic use of malt and beer in late 18th century sea voyages », Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition, vol. 12, no 2,‎ juin 2003, p. 129-137 (lire en ligne)
  4. « Historic Ales », Williams Bros Brewing Co. (consulté le 18 août 2011)
  5. « Wigram Brewing Co. - Our Beer », Wigram Brewing Co. (consulté le 18 aout 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]