Bhartrihari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bhartrihari est le nom d'un poète indien d'expression sanskrite (entre le Ier et le VIIe siècle) et d'un grammairien du même nom (VIe-VIIe siècles). Pendant longtemps, ces deux auteurs furent confondus. On tend aujourd'hui à les dissocier.

Bhartrihari le poète[modifier | modifier le code]

D'après la tradition, Bhartrihari serait le frère ainé du roi Vikram d'Ujjain. Destiné à la couronne, il aurait abdiqué en faveur de son frère et se serait retiré dans une grotte qui est toujours visité. Il serait également le demi-frère du poète Bhatti. On lui attribue trois centuries (Sataka) correspondant aux quatre stades de la vie. La première (niti) relève de l'utile (artha), la seconde (sringara) relève de Kâma, l'amour, la troisième (vairagya) relève du renoncement et de la délivrance (moksa).

La centurie de l'utile[modifier | modifier le code]

La centurie de l'amour[modifier | modifier le code]

La centurie du renoncement[modifier | modifier le code]

Bhartrihari le grammairien[modifier | modifier le code]

Auteur d'un célèbre traité de grammaire, le Vakya padiya. La première partie du traité est consacrée au Verbe, à la Parole, la seconde à la phrase (vakya) et la troisième au mot (pāda).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]