Bhaal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bhaal
Divinité des Royaumes oubliés
Titre Dieu de meurtre
Plan de résidence Intermédiaire
Niveau de puissance Aucun (décédé)
Alignement Loyal mauvais
Portfolio Meurtre, mort
Domaines Meurtre, mort, mal
Alias
Supérieur Baine

Bhaal est le nom d'un dieu issu du monde imaginaire des Royaumes oubliés, campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le nom de Bhaal est certainement dérivé du dieu phénicien Baal. Bhaal fait partie des Trois Morts, il était donc à l'origine mortel, et prit avec Baine et Myrkul possession des portfolios de Jergal[1]. Bhaal reçu celui de Dieu du Meurtre, et il affectionnait surtout les morts violentes ou rituelles.

Maître des assassins, Bhaal était craint sur tout le continent de Féerune, et plus spécialement dans les îles Sélénaes. Dieu extrêmement mauvais et sadique, il était servi par les déesses Talona et Loviatar, et servait lui-même le Dieu Baine (Myrkul, bien qu'à une plus faible ampleur, était également son maître).

Il était une puissance intermédiaire d'alignement loyal mauvais, et son symbole était un crâne humain entouré de gouttes de sang disposés dans le sens trigonométrique. Son plan d'existence divin est Le trône de sang.

Histoire[modifier | modifier le code]

Malgré sa grande puissance, lors du Temps des troubles, quand les dieux furent forcés de se retirer sur Féerune, Bhaal fut tué par le mortel Cyric, qui lui prit par la suite ses attributs divins. Il le tua grâce à l'avatar du dieu Mask, qui était en fait une épée d'une grande puissance, nommée Fléau des Dieux.

Pourtant, au même titre que le dieu Myrkul (qui mit toute son essence divine dans un artefact nommé Couronne à Cornes), Bhaal ne fut pas définitivement effacé de Féerune. Une part de sa divinité se trouve dans la rivière près du pont de Boarskyr', où il fut tué, son sang ayant coulé dedans. Mais Bhaal, qui avait prévu sa mort prochaine, se reproduisit avec de nombreuses créatures mortelles femelles (toutes sortes de races, de la plus faible à la plus puissante), ce qui donna une partie de son essence divine à sa progéniture. Ces enfants de Bhaal furent impliqués dans une série de conflits sur la Côte des Épées. Le mythe des enfants de Bhaal est raconté dans la série de jeux vidéo Baldur's Gate[2].

Littérature[modifier | modifier le code]

Bhaal à une place prédominante dans les romans suivants:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir aussi Temps des troubles
  2. Dans la série de nouvelles adaptés de ces jeux vidéo, le héros principal se nomme Adbel Adrian.