Between the Buttons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Between the Buttons est un album des Rolling Stones paru début 1967.

Édité le 20 janvier au Royaume-Uni par Decca Records, il est publié aux États-Unis le 11 février par London Records avec des chansons différentes. Tous les titres sont signés Mick Jagger et Keith Richards.

La chanson Let's Spend the Night Together, qui figure sur l'édition américaine, fait un tel scandale à sa sortie que lors des apparitions sur les plateaux TV, notamment le très couru Ed Sullivan Show, Mick Jagger se voit obligé de marmonner quelque chose entre « Let's spend the night » et « Let's spend some time »[1]. C'est également à cette même époque que le manager Andrew Loog Oldham pousse la provocation encore plus loin en inventant le fameux slogan « Laisseriez-vous votre fille épouser un Rolling Stone ? ». La chanson Miss Amanda Jones serait une allusion à la liaison entre Brian Jones et la chanteuse Amanda Lear[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Édition britannique
No Titre Durée
1. Yesterday's Papers 2:04
2. My Obsession 3:17
3. Back Street Girl 3:27
4. Connection 2:08
5. She Smiled Sweetly 2:44
6. Cool, Calm And Collected 4:17
7. All Sold Out 2:17
8. Please Go Home 3:17
9. Who's Been Sleeping Here? 3:55
10. Complicated 3:15
11. Miss Amanda Jones 2:47
12. Something Happened to Me Yesterday 4:55
Édition américaine
No Titre Durée
1. Let's Spend the Night Together 3:36
2. Yesterday's Papers
3. Ruby Tuesday 3:17
4. Connection
5. She Smiled Sweetly
6. Cool, Calm and Collected
7. All Sold Out
8. My Obsession
9. Who's Been Sleeping Here?
10. Complicated
11. Miss Amanda Jones
12. Something Happened to Me Yesterday 4:55

Musiciens[modifier | modifier le code]

The Rolling Stones[modifier | modifier le code]

Musiciens supplémentaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. video de Let's spend some time together sur dailymotion
  2. « Il paraîtrait que cette Miss Amanda Jones n'est autre qu'Amanda Lear qui en effet traînait avec Brian. », Frédéric Lecomte Esq., « Rolling Stones 63/90 Le Chemin des pierres », Musicien, Hors-série, nº 2H, « Spécial Rolling Stones », 1990, p. 17.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jukebox magazine n°186, décembre 2002, p. 10

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Between the Buttons » (voir la liste des auteurs)