Betti Alver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Betti Alver (née le 23 novembre 1906 à Jõgeva – décédée le 19 juin 1989 à Tartu) est le pseudonyme de Elisabet Lepik-Talvik[1],[2], l'une des plus remarquables poètesses[k 1] estoniennes[k 2],[3].


Biographie[modifier | modifier le code]

Elle était de la première génération d'enfants estoniens éduqués dans des écoles de l’Estonie indépendante. Elle étudie à l'école secondaire de filles Pouchkine de Tartu[3].

Elle commence à écrire en prose. Elle devient connue comme membre du groupe Arbujad de poètes estoniens influents. Après le seconde guerre mondiale son mari Heiti Talvik est emprisonné par les soviets et meurt en Sibérie[4].

Pour le centième anniversaire de sa naissance un musée a été fondé à Jõgeva[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Betti Alver », Éditions Larousse (consulté le 18 août 2012)
  2. (en) Jean Albert Bédé, William Benbow Edgerton, « Columbia dictionary of modern European literature » (consulté le 18 août 2012)
  3. a et b (en) Ele Süvalep, « Soothsayer, Mother-of-Song, 'Divine Hooligan' - Betti Alver », Estonian Literary Magazine (consulté le 18 août 2012)
  4. (et) « Heiti Talvik » (consulté le 18 août 2012)
  5. (en) « Betti Alveri Muuseum », Betti Alveri Muuseum,‎ 2007 (consulté le 18 août 2012)
  1. Kaus p. 14
  2. Kaus p. 57