Beta (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bêta (homonymie).

Beta (entreprise)

Description de l'image  LogoBeta.png.
Création 1904
Siège social Drapeau d'Italie Florence, Toscane (Italie)
Activité Constructeur de motocyclettes
Site web www.betamotor.com
Une Rev3 en action

Beta est un constructeur de motos italien fondé à Florence en 1904.

Historique[modifier | modifier le code]

La marque voit le jour à Florence en 1904, sous le nom de Società Giuseppe Bianchi (Société Giuseppe Bianchi), et se spécialise dans la production de bicyclettes artisanales. La grande vague de modernisation de l'industrie que connaît l'Italie pendant la Seconde Guerre mondiale permet l'essor de la marque, et devient un véritable constructeur de motos. Le nom de la marque provient des initiales des deux associés Bianchi Enzo et Tosi Arrigo.

Le premier prototype est propulsé par un monocylindre deux temps, monté, bien entendu, dans un cadre de vélo, et entraînant la roue arrière par une courroie. Le Cervo 48 est le premier modèle proposé sur le marché. Il se caractérise par une transmission par chaîne à rouleaux caoutchoutés, qui actionne directement la roue arrière, facilitant ainsi le démarrage et la propulsion. Il s'agit d'un moteur 48 cm3.

La marque Beta produira ses propres moteurs uniquement dans les années 1960, s'occupant uniquement du châssis auparavant.

En 1970, la marque se lancera dans le secteur du trial, secteur dans lequel la marque a acquis une grande renommée.

En 2004, Beta lancera une gamme enduro 4T (400, 450 et 525 cm3), équipée de moteur KTM. Auparavant, la marque a commercialisé uniquement des 50 cm3 dans le secteur enduro.

La marque est surtout connue pour ses modèles verts, enduro, cross et trial, grâce à la victoire au championnat du monde de trial de Jordi Tarres en 1987 et 1989, mais elle produit également des modèles routiers.

Beta s'est aussi fait une renommée en 50 cm3, lorsqu'en 1997 la marque sort son premier Beta RR 50 enduro, très prisé des jeunes enduristes grâce à son moteur nommé « RK 6 » (bas moteur KTM, cylindre aluminium 8 transferts) ainsi que son châssis dimensionné pour l'enduro.

Avec son modèle 2010, la gamme enduro 4T est équipée de moteurs réalisés par la firme Beta et non plus par KTM.

Succès en trial[modifier | modifier le code]

Entre les années 1970 et 1980, Beta additionnera les premiers grands succès en trial, et se forgera une grande renommée. Quatre championnats mondiaux de Trial remportés par Jordi Tarres, trois titres de champion du monde consécutifs décernés à Dougie Lampkin (de 1997 à 1999), sans oublier les six titres mondiaux en salle, dont un décroché par Albert Cabestany en 2002, et enfin les cinq titres européens.

Production[modifier | modifier le code]

  • Trial : Rev 50 et 80, Rev3 de 125 à 270 cm3, Evo 50 et 80, Evo de 125 à 270 cm3
  • Trail : Alp de 125 à 350 cm3
  • Enduro : RR de 50 à 525 cm3
  • Supermotard : RR 50 et 125 cm3, Motard 4.0 puis M4 350 cm3
  • Minicross : R10, 12 et 107
  • Scooter : Ark 50 cm3
  • Cruiser : 350 Euro et Jonathan

Liens externes[modifier | modifier le code]