Besson H-6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Besson H-6
Constructeur aéronautique Drapeau : France Marcel Besson
Type Postal/Sport
Premier vol 1922
Nombre construit 1
Motorisation
Moteur Clerget 9B radial, 130 ch
Dimensions
Envergure 8,25 m
Longueur 9,0 m
Hauteur 3,10 m
Surface alaire 30,0 m2
Nombre de places 1
Masses
Masse maximum 890 kg
Performances
Vitesse de croisière maximale 120 km/h
Plafond 3 600 m
Distance franchissable 500 km

Le Besson H-6 était un hydravion à coque monoplace de l'entre-deux-guerres, qui fut exposé au Grand Palais à l'occasion de l'Exposition de la locomotion aérienne en décembre 1921.

Présenté comme un hydravion postal, cet appareil affichait une formule originale. Il s'agissait en effet d'un triplan à ailes inégales, affichant une envergure décroissante du bas vers le haut, le plan inférieur étant posé au sommet de la coque. Les mâts d’entreplan, épais et à semelles élargies, étaient disposés selon un système de triangulation permettant de supprimer tout raidissage par câble[1]. Le moteur Clerger de 130 ch était installé dans une nacelle soigneusement carénée située au milieu du plan central, dans laquelle était également installé le réservoir de carburant. Ce moteur entraînait une hélice bipale tractive possédant une importante casserole. Le pilote était installé dans un poste ouvert au droit du bord de fuite.

On peut se demander quelle charge de courrier cet appareil de petite taille était supposé transporter. L’unique H-6 fut inscrit pour la course Marseille-Monaco, piloté par Jules Duclos (Numéro de course « 5 »)[2] dans le cadre du Meeting d’hydravions de Monaco en 1922, puis on n'entendit plus parler de lui.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Flight n° 674 du 24 novembre 1921 p. 776
  2. Flight n° 690 du 16 mars 1922 p. 167