Bertric-Burée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bertric-Burée
Le bourg de Bertric.
Le bourg de Bertric.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Verteillac
Intercommunalité communauté de communes du Pays ribéracois
Maire
Mandat
Jean-Pierre Prigul
2014-2020
Code postal 24320
Code commune 24038
Démographie
Gentilé Bertricois
Population
municipale
432 hab. (2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 21″ N 0° 21′ 29″ E / 45.3058, 0.358145° 18′ 21″ Nord 0° 21′ 29″ Est / 45.3058, 0.3581  
Altitude Min. 68 m – Max. 181 m
Superficie 16,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Bertric-Burée

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Bertric-Burée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bertric-Burée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bertric-Burée

Bertric-Burée est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bertric-Burée, située sur un plateau calcaire, est bordée au nord-ouest par un affluent de la Dronne, la Sauvanie, qui la sépare sur deux kilomètres de la commune de Lusignac.

Elle est desservie par les routes départementales 708 (l'ancienne route nationale 708, axe Nontron-Marmande) et 106.

Le bourg de Bertric est situé sept kilomètres au nord de Ribérac et cinq kilomètres au sud de Verteillac.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bertric-Burée
Saint-Martial-Viveyrol
Lusignac
Verteillac Coutures
Bertric-Burée Celles
Allemans Villetoureix

Villages, hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

aux Vignauds · Bellair · Burée · Chez Blanchardie · Chez Catet · Chez Marty · Chez Tiennaud · Domaine de la Faye · la Bachellerie · la Barde · la Boiretie · la Chapelle Saint-Sicaire · la Croix du Rapt · la Garde · la Gauterie · la Grange · la Pautardie · la Pouyette · la Queyrelie · la Serve · la Verdure · la Vigerie · l'Ambaudie · le Barradis · le Beauchaud · le Bosredon · le Bournet · le Faurieux · le Fieux · le Fontanaud · le Genêt · le Gourdy · le Gros Cat · le Maine Foucaud · le Malardier · le Mas · le Moulin de Lussac · le Petit Bois · le Peuplier · le Prunier · le Sarailler · le Temple · le Troirieux · le Troirieux · les Boiges · les Bois du Bournet · les Brandeaux · les Brousses · les Clèdes · les Fougères · les Petites Côtes · les Pouges · les Vignauds · l'Étang · Leyssonnie · Lussac · Maison Blanche · Maison Neuve · Montabout · Phélier · Trifolet · Vigne Plate

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Bertric e Burèia[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, les deux villages sont identifiés sous les noms de Bertricq et Buree.

En 1824, les communes de Bertric et de Burée fusionnent sous le nom de Bertric-Burée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2013, la commune de Bertric-Burée rejoint la communauté de communes du Ribéracois[2]. Celle-ci disparaît le 31 décembre 2013, remplacée au 1er janvier 2014 par une nouvelle intercommunalité élargie, la communauté de communes du Pays ribéracois.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie, au bourg.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 avril 2014 Marcel Poupard SE Retraité de l'agriculture
avril 2014[3] en cours Jean-Pierre Prigul    

Jumelages[modifier | modifier le code]

L'ensemble des communes du canton de Verteillac, dont fait partie Bertric-Burée, est jumelé avec la commune italienne de Fontanetto Po.

Démographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1824, les communes de Bertric et de Burée étaient indépendantes.

Évolution démographique de Burée
1793 1800 1806 1821
153 129 118 126
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[4])


En 2011, Bertric-Burée comptait 432 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2008, 2013, 2018, etc. pour Bertric-Burée[5]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population de Bertric, puis de Bertric-Burée  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
585 585 610 646 798 822 887 876 774
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
792 782 743 720 706 675 674 624 599
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
560 551 556 548 529 513 524 465 432
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
360 330 308 314 340 393 405 409 432
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique de Bertric, puis de Bertric-Burée

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Bertric-Burée
  • L'église Saint-Pierre et Saint-Paul de Bertric du XIIIe siècle, remaniée à la fin du XIXe siècle avec un clocher octogonal de style byzantin[8].
  • Le château de Burée, manoir XVIIe et XVIIIe siècles[9]
  • Sur la commune se trouve l'arbre qui serait le plus vieux du département de la Dordogne. Il s'agit d'un if qui mesure neuf mètres de circonférence et qui serait vieux de 800 ans. Il a reçu le label « arbre remarquable de France » en janvier 2002[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 6 février 2014.
  2. Recueil des actes administratifs de l'État en Dordogne - Octobre 2012 - Arrêté préfectoral no 121061 du 4 octobre 2012, p. 11, sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 7 novembre 2012.
  3. À Bertric-Burée, Sud Ouest édition Périgueux du 8 avril 2014, p. 20b.
  4. « Notice communale de Burée », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 14 janvier 2013).
  5. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 6 février 2014)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  8. « Eglise de Bertric-Burée », base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Château de Burée », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Les arbres remarquables sur le site de l'association ARBRES, consulté le 1er juin 2012.