Bertrand Vac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bertrand Vac

Nom de naissance Aimé Pelletier
Alias
Bertrand Vac
Naissance 20 août 1914
Saint-Ambroise-de-Kildare
Décès 23 juillet 2010 (à 95 ans)
Montréal
Nationalité Canada Canadienne
Profession

Bertrand Vac (pseudonyme d'Aimé Pelletier) est un médecin, romancier, nouvelliste, dramaturge et essayiste québécois né à Saint-Ambroise-de-Kildare le 20 août 1914 et décédé à Montréal le 23 juillet 2010[1].

Il a fait des études de médecine à l'Université de Montréal. Il a pratiqué dans le corps médical de l'armée canadienne de 1942 à 1946, puis a poursuivi des études en chirurgie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1950 : Louise Genest, roman, Cercle du Livre de France
  • 1952 : Deux portes... une adresse, roman, Cercle du Livre de France
  • 1955 : Saint-Pépin, P.Q., roman, Cercle du Livre de France
  • 1956 : L'assassin dans l'hôpital, roman, Cercle du roman policier
  • 1963 : La favorite et le conquérant, roman, Cercle du Livre de France
  • 1965 : Histoires galantes, nouvelles, Cercle du Livre de France
  • 1967 : Mes pensées «profondes», aphorismes, Cercle du Livre de France
  • 1967 : Appelez-moi Amédée, théâtre, inédit
  • 1974 : Le carrefour des géants, Montréal 1820-1885, essai, Cercle du Livre de France
  • 1987 : Jean C. Lallemand raconte, souvenirs, Louise Courteau
  • 1988 : Bizarres, nouvelles, Guérin littérature
  • 1989 : Le Choix de Bertrand Vac dans son œuvre, anthologie, Guérin littérature
  • 1991 : Rue de Bullion, nouvelles, Leméac
  • 1992 : Les voluptueuses, roman, Guérin littérature
  • 1998 : À mon seul désir, roman, Québec Amérique
  • 2008 : Que le diable m'emporte, récit autobiographique, Mémento

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédérique Doyon, « Décès de l'écrivain Bertrand Vac », sur ledevoir.com,‎ 28 juillet 2010 (consulté le 29 juillet 2010)