Berton Roueché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Berton Roueché

Description de cette image, également commentée ci-après

Berton Roueché

Autres noms Burton Roueche
Activités Romancier, journaliste
Naissance 16 avril 1910
Kansas City, Missouri, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 28 avril 1994 (à 83 ans)
Amagansett, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier

Berton Roueché (parfois orthographié Burton Roueche), né le 16 avril 1910, à Kansas City, Missouri, et mort le 28 avril 1994, à Amagansett, sur l'île de Long Island dans l’État de New York, est un journaliste spécialisé dans les articles sur la médecine et un auteur américain de roman policier. Ten Feet Tall, un article paru dans le New Yorker le 10 septembre 1955 et qui traite des effets néfastes de la cortisone, a inspiré le film Derrière le miroir (Bigger Than Life) de Nicholas Ray, avec James Mason.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures à l’Université du Missouri, d’où il obtient un diplôme en journalisme en 1933. Il devient reporter successivement pour un journal de Kansas City et deux journaux de Saint-Louis. Le 16 novembre 1942, il épouse Katherine Eisenhower, la nièce du futur président Eisenhower. Le couple aura un fils.

En 1944, il entre au magazine The New Yorker, où il fera partie de l’équipe de rédaction pendant cinquante ans. Il devient célèbre lorsqu’en 1946, il obtient l’autorisation de créer pour le magazine une section, The Annals of Medecine, dévolue à la médecine, aux traitements de pointe contre les maladies et aux découvertes pharmaceutiques.

En 1954, il fait paraître Onze hommes bleus qui lui vaut un Prix Raven de l'association policière des Mystery Writers of America. C’est que, dans les textes réunis dans ce recueil, comme dans tous ceux de la série Medical Detection, il crée de véritables fictions. Il traite la recherche d’un diagnostic comme s’il s’agissait d’une enquête dans un roman policier, le but n’étant plus de trouver qui est le coupable, mais d'identifier quelle est la maladie et quel est le médicament le plus adéquat pour la traiter.

En marge des nouvelles médicales à saveur policière, il a donné quatre « vrais » romans policiers et divers ouvrages sur les beautés de la nature en Amérique.

En 1982, il reçoit un prix pour l’ensemble de son œuvre de l’Académie américaine des arts et des lettres.

Souffrant d’emphysème à partir de 1989, il connaît une dépression sévère et se tire une balle dans la tête en avril 1994.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Black Weather ou Rooming House (1945)
  • The Last Enemy (1956)
  • Feral ou The Cats (1974)
    Publié en français sous le titre La Révolte des carnassiers, Paris, Hachette-Jeunesse, coll. Poche rouge, 1976
  • Fago (1977)
    Publié en français sous le titre Le crime ne fait pas le bonheur, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1727, 1983

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Greener Grass (1948)
  • The Neutral Spirit: a Portrait of Alcohol (1960)
  • Annals of Epidemiology (1967)
  • What's Left (1968)
  • The River World and Other Explorations (1978)
  • Desert and plain, the mountains and the river: a Celebration of Rural America (1975)
  • Special Places: In Search of Small Town America (1982)
  • Sea to Shining Sea: People, Travels, Places (1987)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Medical Detection[modifier | modifier le code]

  • Eleven Blue Men, and Other Narratives of Medical Detection (1954)
    Publié en français sous le titre Onze hommes bleus, Strasbourg, Istra, coll. Nouveaux Horizons no 18, 1963
  • Annals of Medical Detection (1954)
  • The Incurable Wound and Further Narratives of Medical Detection (1958)
  • A Man Named Hoffman and Other Narratives of Medical Detection (1966)
  • The Orange Man and Other Narratives of Medical Detection (1971)
  • The Medical Detectives (1980)
  • The Medical Detectives II (1984)
  • The Man Who Grew Two Breasts: and Other True Tales of Medical Detection (1996) publication posthume contenant des inédits.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'article du IMDB sur Berton Roueché (Burton Roueche) présente des dates de naissance et de mort erronées.
  2. L'article du New York Times présente une erreur sur l'âge de Roueché à sa mort.