Berthecourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berthecourt
La mairie de Berthecourt
La mairie de Berthecourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Noailles
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Thelle
Maire
Mandat
Laurent Serruys
2014-2020
Code postal 60370
Code commune 60065
Démographie
Gentilé Berthecourtois
Population
municipale
1 633 hab. (2011)
Densité 234 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 04″ N 2° 13′ 32″ E / 49.3511, 2.2256 ()49° 21′ 04″ Nord 2° 13′ 32″ Est / 49.3511, 2.2256 ()  
Altitude Min. 45 m – Max. 128 m
Superficie 6,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berthecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berthecourt

Berthecourt est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie. Ses habitants sont appelés les Berthecourtois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Berthecourt[1]
Villers-Saint-Sépulcre
Ponchon Berthecourt[1] Hermes
Noailles Cauvigny Mouchy-le-Châtel

Berthecourt est un village picard du Beauvaisis de 1 590 habitants environ, situé dans l'Oise à 20 km au sud de Beauvais et 80 km au nord de Paris. Le Sillet y coule.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le lieu était autrefois dénommé : Barthecourt, Bertecourt, Bertilicurtis, Bertillicurtis, Bertoniscurtis, Berticuria[réf. souhaitée].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Berthecourt, Bertecurt cité sur un acte de 1080, puis Bertelincurtis en 1140, Bertelinicurtis en 1160, Bettemecourt en 1223, Berthemecort en 1225, Bertocort en 1233, Bertecourt en 1237 Bertaumecort en 1241,c'est vers la fin du XII° siècle que le nom semble fixé:BERTHECOURT .Un usurpateur s'est fait appeler Renault de Berthecourt juste après la révolution, il s'agissait en fait de Mathurin Renault nommé maire[2].

Berthecourt est la réunion des hameaux de Brethel, Longueil, Conflans et Graville.

Berthecourt était compris en partie dans le comté de Beauvais et en partie dans celui de Clermont. On voit dans les histoires du Beauvaisis que Lancelin, Châtelain de Beauvais, s'empara de cette terre et de celle de Longueil; il les restitua vers 1094 sur la demande de Foulque, son fils, qui occupait alors le siège épiscopal.

Guy Lemaire, seigneur d'Achy, acquit en 1473 de Jacques Davesne, chanoine de Beauvais, la terre de Parisifontaine à laquelle il réunit en 1480 celle de Longueil. Les évêques aliénèrent ce domaine en 1628, avec Hodenc, Ponchon et d'autres terres pour acheter la châtellenie de Beauvais.

Commune rurale, le village disposait d'un moulin à vent qui cessa d'opérer au début du XIXe siècle, ainsi que de cinq moulins sur le Sillet : de Berthecourt, de Longueil, de Conflans. En 1818, on a joint à celui de Berthecourt un moulin à huile et une scierie pour débiter du bois destiné à la fabrication de bâtons ronds: au tournant du XXe siècle, l'économie locale repose en grande partie sur la transformation du bois. Dans le courant des années 1930 on compte ainsi dix fabriques en tabletterie, un entrepreneur de charrois d'arbres et une scierie. Cette dernière est toujours active au début du XXIe siècle, ainsi qu'une fabrique de chaises.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armoiries : écartelé au 1 et au 4 d'azur à trois fleurs de lis d'or, au 2 et au 3 d'argent à trois lions de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Pierre Nuc DVD[3]  
mars 2008 en cours Laurent Serruys    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 633 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
407 465 441 449 450 472 462 487 460
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
469 530 538 551 562 588 602 646 624
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
591 624 659 686 725 726 687 693 768
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
777 947 986 981 1 153 1 355 1 552 1 633 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,4 %, 15 à 29 ans = 16,8 %, 30 à 44 ans = 23,6 %, 45 à 59 ans = 20,8 %, plus de 60 ans = 15,4 %) ;
  • 51,4 % de femmes (0 à 14 ans = 21,6 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 23,5 %, 45 à 59 ans = 17,8 %, plus de 60 ans = 19 %).
Pyramide des âges à Berthecourt en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,5 
4,1 
75 à 89 ans
6,1 
10,9 
60 à 74 ans
11,4 
20,8 
45 à 59 ans
17,8 
23,6 
30 à 44 ans
23,5 
16,8 
15 à 29 ans
18,1 
23,4 
0 à 14 ans
21,6 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin.

Berthecourt ne compte aucun monument historique classé ou inscrit sur son territoire.

  • Église Saint-Martin, rue du Château (RD 620) : Orientée irrégulièrement sud-ouest - nord-est, l'église se compose d'une nef non voûtée, recouverte d'une charpente en carène renversée, flanquée d'un clocher-tour à gauche de la façade, et accompagnée d'un bas-côté de trois travées voûté d'ogives sur la moitié postérieure du mur nord-ouest. Le portail se situe sous un porche décoré de la devise républicaine Liberté, égalité, fraternité. Bâtie pour l'essentiel au XVIe siècle, l'église n'affiche aucun style particulier, et sa volumétrie est atypique. La rareté de l'ornementation rend problématique la datation précise des différents éléments. Au moins une partie du mur du bas-côté remonte au XIIe siècle, et conserve de cette époque une petite fenêtre en plein cintre aux claveaux appareillés. La disposition du chevet plat, épaulé par deux contreforts en plus des contreforts d'angle, et percé de trois fenêtres bien espacées (dont celle du bas-côté bouchée) permet de penser que l'actuelle nef est issue de la réunion de la nef initiale, plus étroite, avec son bas-côté sud. Les fenêtres sont généralement des lancettes simples en arc brisé, largement ébrasées du côté du chevet et au nord-ouest, et de taille pas toujours égale. La fenêtre sud-ouest (occidentale) du bas-côté et les baies du clocher bâti entre 1722 et 1737 sont en plein cintre ; aucune n'est pourvue d'un remplage. La grande fenêtre de la façade en a peut-être possédé au début ; c'est la seule qui est modestement décorée, en l'occurrence par un bandeau en forme de sourcil. Une autre particularité de l'église est l'absence d'éléments permettant de constater une subdivision de la nef en travées. Le mur gouttereau sud-est comporte en effet quatre fenêtres, et trois contreforts intermédiaires, ce qui suggère quatre travées ; or, le nombre d'arcades vers le bas-côté est également de quatre, alors que le bas-côté n'atteint que la moitié de la longueur de la nef, et compte lui-même trois voûtes. Ces dernières ont apparemment été refaites, et les arcades en tiers-point non décorées et simplement chanfreinées sont loin d'évoquer le XVIe siècle[8].
  • Stèle commémorant la fusillade de résistants le 9 août 1944, dans le bois de Parisis-Fontaine.
  • Château de Berthecourt : belle demeure restaurée au XXe siècle située à côté de l'église.
  • Ancienne Mairie, édifice situé sur un carrefour.
  • Château de Parisis-Fontaine construit aux XVIIIe siècle et XIXe siècle.
  • Chapelle de Parisis-Fontaine, fondée en 1220 par Jean de Mouy, évêque de Beauvais.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes limitrophes de Berthecourt sur Géoportail.
  2. Tous les noms cités ci dessus sont tirés des archives, soit de la bibliothèque nationale soit des archives départementale ou sur les archives des abbayes et châteaux.
  3. Annuaire des maires de l'Oise
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  6. « Évolution et structure de la population à Berthecourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)
  8. Dominique Vermand, Églises de l'Oise : Canton de Noailles, Pays de Bray, Pays de Thelle et Vallée de Thérain, Beauvais,‎ s.d., 32 p., p. 6-7.