Bernwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernwiller
L'église Saint-Jean.
L'église Saint-Jean.
Blason de Bernwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Thann
Canton Cernay
Intercommunalité C.C. de la Porte d'Alsace
Maire
Mandat
Philippe Schittly
2014-2020
Code postal 68210
Code commune 68031
Démographie
Gentilé Bernwillerois, Bernwilleroises
Population
municipale
644 hab. (2011)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 32″ N 7° 11′ 29″ E / 47.6922222222, 7.1913888888947° 41′ 32″ Nord 7° 11′ 29″ Est / 47.6922222222, 7.19138888889  
Altitude Min. 277 m – Max. 307 m
Superficie 7,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bernwiller

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bernwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bernwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bernwiller

Bernwiller est une commune de la couronne périurbaine de Mulhouse. Elle se trouve dans le département du Haut-Rhin en région Alsace.

Ses habitants sont appelés les Bernwillerois et les Bernwilleroises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur les collines séparant la vallée de la Largue de celle de la Doller, à 10 km d'Altkirch, 19 km de Thann et 16 km de Mulhouse, la commune est desservie par l'A36 par Burnhaupt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bernwiller

Les armes de Bernwiller se blasonnent ainsi :
« De gueules à la barre ondée d'argent, accompagnée de deux croix tréflées de même, l'une en chef et l'autre en pointe, et des deux lettres majuscules B et W d'or posées aux flancs. »[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 1983 Henri Wirth gaulliste Maire Émérite
1984 2001 Clément Meyer   Maire honoraire, décédé le 30 décembre 2006 à l'âge de 64 ans
mars 2001 en cours Philippe Schittly   Agent de maîtrise

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 644 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
489 520 554 533 583 601 613 662 641
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
580 570 581 602 536 556 530 522 463
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
474 457 476 385 386 364 347 390 372
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
348 372 391 397 447 599 612 609 645
2011 - - - - - - - -
644 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • église Saint-Jean : sévèrement touchée par les bombardements de 1915, elle a été reconstruite en 1928 sur les ruines de l'ancien édifice de 1784, puis rénovée en 2004. À la flèche de 8 pans succède un clocher en forme de bulbe surprenant dans la région. Statues et peintures remarquables agrémentent l'intérieur ;
  • le monument Jean-Jacques Henner : œuvre de 1911 réalisée par le sculpteur Enderlin. Une statue représentant le buste de l'illustre peintre du XIXe Jean-Jacques Henner trône à l'entrée du village, sorte d'hommage à l'enfant du pays ;
  • le blockhaus décoré : autre hommage au peintre local, cette fresque a été réalisée sur un blockhaus de la dernière guerre par des enfants du village. Elle représente le peintre à différents moments de sa vie : sa maison natale, la villa Médicis de Rome où il reçut le prix de la ville en 1858...
L'église Saint-Jean.
La mairie.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • La ferme pédagogique : en avril 1995, la ferme pédagogique de Bernwiller ouvrait ses portes aux écoles, centres aérés, structures de l'enseignement spécialisé ainsi qu'aux familles.

L'association est créée en mai 1994 par des parents, des enseignants, des éducateurs. Elle a pour objet de proposer des activités pédagogiques et éducatives via la ferme, lieu d'observation, de réflexion et d'expérimentation. Elle a pour mission de préserver l'environnement rural, de transmettre l'héritage culturel de la ferme et du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]