Bernie Nicholls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicholls.

Bernie Irvine Nicholls (né le 24 juin 1961 à Haliburton dans l’Ontario au Canada) est un ancien joueur professionnel de hockey sur glace. Dans sa carrière, il aura joué 1 127 matchs dans la ligue majeure de hockey d’Amérique du Nord, la Ligue nationale de hockey.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans la ligue junior canadienne de l’Association de hockey de l’Ontario, aujourd’hui Ligue de hockey de l'Ontario, en 1979 pour l’équipe des Canadians de Kingston[1].

En 1980, il participe au repêchage de la LNH et est choisi en tant que 73e choix par les Kings de Los Angeles. Il avait récolté un total de 79 points lors de sa première saison dans l’AHO.

Il participe au camp d’entraînement des Kings pour la saison 1980-81 mais finalement il ne fait pas partie de l’effectif et passe la saison avec les Canadians. Pour sa deuxième saison, il double son total de points et gagne sa place dans la Ligue américaine de hockey pour les Nighthawks de New Haven, franchise associée aux Kings.

Après 55 matchs dans la saison, il totalise 41 buts pour 71 points et Nicholls est rappelé pour jouer dans la LNH. Son impact se fait sentir immédiatement avec 32 points en 22 matchs et une qualification pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Kings sont éliminés au second tour mais ils battent tout de même les Oilers d'Edmonton lors de la première ronde.

Il passe alors les six saisons suivantes avec les Kings et connaît sa meilleure saison en 1988-89 après que les Kings se sont renforcés avec l’arrivée de Wayne Gretzky, des Oilers. Cependant, les Kings, aspirant à la Coupe Stanley, décident de transférer leur centre Nicholls contre deux ailiers. Il rejoint alors les Rangers de New York.

Nicholls fait partie de l’équipe du Canada qui remporte la médaille d’or lors du championnat du monde de 1985.

Malgré les bonnes performances de Nicholls au sein des Rangers, il ne passe que deux saisons et demie avec l’équipe avant de rejoindre les Oilers. Il fait alors partie d’un échange massif entre les deux équipes, échange qui fera arriver Mark Messier dans l’effectif des Rangers. Nicholls ne reste pas longtemps avec les Oilers qui cherchent à se reconstruire et il signe alors pour les Devils du New Jersey.

Nicholls doit alors adapter son style de jeu à celui des Devils entraînés par Jacques Lemaire. Celui-ci prône un jeu basé sur la défensive. Il reste les deux saisons prévues par son contrat puis rejoint les Blackhawks de Chicago pour la saison 1994-95, saison où il connaît de nouveau une saison avec une moyenne d’un point par match et parvient à la demi-finale de la Coupe Stanley.

Il rejoint sa dernière franchise de la LNH en 1996 et passe trois ans avec les Sharks de San José. Il apporte son expérience à la jeune équipe avant de raccrocher ses patins en 1999 avec plus de 1 000 points dans sa carrière.

Transactions[modifier | modifier le code]

Nichols a été impliqué dans les signatures de contrats suivantes :

  • 5 août 1996 : il signe son dernier contrat professionnel en tant qu’agent libre avec les Sharks de San José.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A PTS PUN PJ B A PTS PUN[2]
1979-80 Canadians de Kingston AHO 68 36 43 79 85          
1980-81 Canadians de Kingston LHO 65 63 89 152 109          
1981-82 Nighthawks de New Haven LAH 55 41 30 71 31          
1981-82 Kings de Los Angeles LNH 22 14 18 32 27 10 4 0 4 23
1982-83 Kings de Los Angeles LNH 71 28 22 50 124          
1983-84 Kings de Los Angeles LNH 78 41 54 95 83          
1984-85 Kings de Los Angeles LNH 80 46 54 100 76 3 1 1 2 9
1985-86 Kings de Los Angeles LNH 80 36 61 97 78          
1986-87 Kings de Los Angeles LNH 80 33 48 81 101 5 2 5 7 6
1987-88 Kings de Los Angeles LNH 65 32 46 78 114 5 2 6 8 11
1988-89 Kings de Los Angeles LNH 79 70 80 150 96 11 7 9 16 12
1989-90 Kings de Los Angeles LNH 47 27 48 75 66          
1989-90 Rangers de New York LNH 32 12 25 37 20 10 7 5 12 16
1990-91 Rangers de New York LNH 71 25 48 73 96 5 4 3 7 8
1991-92 Rangers de New York LNH 1 0 0 0 0          
1991-92 Oilers d'Edmonton LNH 49 20 29 49 60 16 8 11 19 25
1992-93 Oilers d'Edmonton LNH 46 8 32 40 40          
1992-93 Devils du New Jersey LNH 23 5 15 20 40 5 0 0 0 6
1993-94 Devils du New Jersey LNH 61 19 27 46 86 16 4 9 13 28
1994-95 Blackhawks de Chicago LNH 48 22 29 51 32 16 1 11 12 8
1995-96 Blackhawks de Chicago LNH 59 19 41 60 60 c10 2 7 9 4
1996-97 Sharks de San José LNH 65 12 33 45 63          
1997-98 Sharks de San José LNH 60 6 22 28 26 6 0 5 5 8
1998-99 Sharks de San José LNH 10 0 2 2 4          
Totaux LNH 1 127 475 734 1 209 1 292 118 42 72 114 164

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com/.