Willem (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bernhard Willem Holtrop)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Willem.
Pierre Bourgeade et Willem en séance de dédicace à la librairie L'Arbre à lettres, janvier 2008, Paris

Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, est un dessinateur satirique néerlandais né à Ermelo aux Pays-Bas le 2 avril 1941. Il réside en France depuis 1968. En 2013, il devient le premier Néerlandais à obtenir le Grand Prix de la ville d'Angoulême.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fréquente l'École Beaux-Arts (aux Pays-Bas) de 1962 à 1967. Il fait partie du mouvement provo et fonde en 1966 un journal satirique God, Nederland & Oranje, qui fait l'objet d’une saisie après la publication d’un dessin de la reine Juliana en prostituée. La plupart des 9 numéros parus où s'illustrent entre autres Roland Topor et le futur cinéaste Picha subissent le même sort. Il débarque en France en 1968.

Il commence à dessiner à l'Enragé (en Mai 1968). Il participe aux premiers numéros de l'Hebdo-Hara-Kiri qui devient Charlie Hebdo. Il fait sa rubrique Revue de Presse et Chez les esthètes. Les textes de ses bandes, rédigés directement en français, langue que le dessinateur maîtrise alors imparfaitement, contiennent à l'époque de très nombreuses fautes de grammaire et de syntaxe, que la rédaction trouve amusant de laisser telles quelles et qui deviendront l'une de ses marques de fabrique. Lui-même tient, par une forme de coquetterie, à ne pas faire corriger ses textes[1].

Son style se distingue par l'usage d'une imagerie parfois violente, alliée à une satire politique et sociale cinglante.

Il participe à Charlie Mensuel et finit par en être le rédacteur en chef, où il s'applique à transformer cette revue en un tremplin pour les jeunes dessinateurs.

Il collabore à Libération dès 1981, et rejoint l'équipe de Charlie Hebdo nouvelle formule.

À partir de 2011, il contribue également à Siné Mensuel.

En 2013, il devient le premier Néerlandais à obtenir le Grand Prix de la ville d'Angoulême[2], et à 71 ans et 9 mois, le plus âgé depuis Pellos.

Ne participant jamais aux conférences de rédaction de Charlie Hebdo, il échappe à l'attentat perpétré au siège de la rédaction le 7 janvier 2015[3].

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Plaisir d'esthète, Le dernier terrain vague, 1982.
  • Bastard, en collaboration avec S. Clay Wilson (1 page chacun), Futuropolis, 1984.
  • N'oublions jamais, éditions du Square, 1985Femmes Pratiques, Francis Desvois, 1985
  • Willem, Futuropolis, collection 30x40, 1987
  • Appétits,Le dernier terrain vague, 1989.
  • Willem-Images, Fondation de l'imagerie d'Epinal, 1990.
  • Euromania, Futuropolis, 1992.
  • Eurofolio, Yves Royer, 1992.
  • Alphabet Capone, Cornélius, 1993.
  • Quais Baltiques, éditions Mille et une nuits, collection "Les petits libres", 1994
  • Forty Dirty Drawings, La Byrouth des épices, 1994.
  • Deadlines, Jean-Pierre Faur éditeur, 1998.
  • Par la bande, texte de Daniel Varenne, Demoures, 1999.
  • Ailleurs, Cornélius, collection Blaise, 2002.
  • Provo, la tornade blanche, texte d'Yves Frémion, Agnès Vienot éditeur, 2001.
  • Aventures innavouables, Item, 2003.
  • Un hiver au musée de l'érotisme, avec Medi Holtrop, Paris, 2004.
  • Hier et nu, Ragage, 2005.
  • Partout, Cornélius, collection Raoul, 2008
  • Les amours impossibles, Ouvroir Humoir, 2010
  • Avignon, Cornélius, collection Raoul, 2011

Bandes dessinées et dessins de presse[modifier | modifier le code]

  • Chez les obsédés, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante », 1971.
  • Les Aventures de Tom Blanc, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante », 1972.
  • Drames de famille, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°24, 1973.
  • Jack l'éventreur en vacances, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°30, 1974.
  • Surprise, 5 numéros, Éditions du Square, 1976.
  • Le Crime, ça paie !, Gallimard, coll. « Folio » n°631, 1974.
  • La Crise illustrée, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°39, 1975.
  • Taisez-vous l'ennemi écoute, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°49, 1976.
  • Les Aventures du Prince Bernhard, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°52, 1977.
  • Romances et Mélodrames, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°56, 1977.
  • Dick Talon heureux comme un con, Éditions du Square, coll. « Série bête et méchante » n°63, 1978
  • Terreur aveugle, éditions du Square, 1979.
  • Gloire coloniale et autres récits exotiques, Square/ Albin Michel, 1981.
  • Le tour du monde de Ric et Claire, livre pour enfant, dessin Joost Swarte, Futuropolis, 1982.
  • Complet !, Les Humanoïdes associés, 1983.
  • Les crimes innommables, Albim Michel, 1983.
  • L'amour sera toujours vainqueur, Les Humanoïdes associés, 1984;
  • Rats Hamburger 1, Futuropolis, collection X, 1985.
  • Rats Hamburger 2, Futuropolis, collection X, 1985.
  • Plus mort que moi tu meurs, Futuropolis, collection X, 1986.
  • Willem à Libération, Albin Michel, 1988.
  • Retouches, Comixland, 1989.
  • 7 jours qui ébranlèrent le monde, Car rien n'a d'importance, 1990.
  • Le monde en images, Albin Michel, coll. l'Echo des savanes, 1991.
  • Plutôt crever !, Car rien n'a d'importance, 1993.
  • Bonne année, flip-book, Libération, 1993.
  • Odeurs de campagne, Charlie hebdo HS, 1995.
  • Poignées d'amour, Cornélius, collection Pierre, 1995.
  • Anal Symphonies, Cornélius, collection Pierre, 1996.
  • Ca va être votre fête !, Cornélius, collection Raoul, 1996.
  • Tout va bien, Albin Michel, 1997.
  • Eliminations, Les Requins Marteaux, 1999.
  • Le Cabinet du Docteur Holtrop, HumuS & Dumerchez, 1999.
  • Le Feuilleton du Siècle, Cornélius, Collection Pierre, 2000.
  • La Droite Part en Couilles, Bichro, 2000.
  • Tout est politique, l'Oeil électrique, 2001.
  • La Paix dans le Monde, L'Atalante, collection "Comme un accordéon", 2002.
  • Merci Ben Laden, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2002.
  • Elections surréalistes, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2002
  • Destruction massive, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2003.
  • Cœur de chien, L'Association, collection "Mimolette", 2004.
  • Les aventures de l'art, Cornélius, collection "Pierre", 2004.
  • Appétit, ré-édition augmentée, Humeurs, 2005.
  • Sarko l'Increvable, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2005.
  • Lui, Eux, et ... Les Autres, Editions du Layeur, 2006.
  • Dick Talon Nazillon, Charlie hebdo HS, 2007.
  • Le roman noir des élections, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2008.
  • Casse toi pauvre con, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2009.
  • Le prix du poisson, L'Association, collection "Mimolette", 2010.
  • Plus jamais ça, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2012.
  • Dégueulasse, Editions Les Echappés, 2013.
  • Traquenards et mélodrames, Cornélius, 2014.
  • Le pire est derrière nous, Les requins marteaux, collection "Carrément", 2014.
  • Les emmerdeurs, Editions Jannink, 2014.
  • Billy the kid, L'Apocalypse, 2014.
  • Akbar, Les requins marteaux, 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Numa Sadoul, Dessinateurs de presse : entretiens avec Cabu, Charb, Kroll, Luz, Pétillon, Siné, Willem et Wolinski, Glénat, Grenoble, 2014, 215 p. (ISBN 978-2-344-00016-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Véronique Bonnet, Frontières de la francophonie, francophonie sans frontières, Université Paris-Nord. Centre d'études littéraires francophones et comparées, 2002, page 44
  2. [1], Le Monde, 3 février 2013
  3. Quentin Girard et Cécile Bourgneuf, « Willem : "Je ne vais jamais aux conférences de rédaction, ça m'a sauvé la vie" » sur Libération, 7 janvier 2015